RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
05/10/2016

Efficacité énergétique, des facteurs pour convaincre les particuliers

Sébastien Arnaud



Engagée dans la transition énergétique pour sa propre structure, La Poste se lance dans la sensibilisation sur le terrain. Fin 2015 une opération de porte à porte sur les questions d’efficacité énergétique a bien fonctionné grâce à une approche non commerciale.


Efficacité énergétique, des facteurs pour convaincre les particuliers
Qui mieux que La Poste pour faire un maillage du territoire, maison par maison, logement par logement ? C’est de ce constat qu’est née fin 2015 l’idée d’une expérience de sensibilisation à la rénovation énergétique. Des communes de Vendée ont ainsi collaboré avec La Poste pour cibler des maisons et logements à sensibiliser sur ces questions dans une approche non commerciale.

« Sur 7 500 foyers ciblés dix postiers formés sont parvenus à prendre 900 rendez-vous pour remettre un document d'information et donc faire de la pédagogie, en incitant les propriétaires à agir pour réduire leur facture énergétique. L'écueil étant d'être trop intrusif. Ou de perdre en route des informations, entre la présentation de la démarche, la prise de rendez-vous avec le particulier, jusqu'à la visite du logement débouchant sur « une évaluation à ne pas confondre avec un diagnostic thermique » » rapporte Environnement Magazine .
 

La figure du postier comme atout

Tout l’enjeu du chantier de l’efficacité énergétique chez les particuliers repose sur la capacité à faire comprendre que c’est une démarche personnelle. Il faut donc entrer dans une discussion de confiance avec les personnes pour les aider à constater le gâchis et les éventuelles marges de progression que des travaux peuvent permettre.

C’est ici qu’entre en jeu la figure familière du postier. « Pour viser en amont les ménages modestes et le bâti d'avant 1980 nous avons travaillé avec les communes. Puis ce sont les facteurs, fins connaisseurs du territoire, qui ont ciblé et pris le relais grâce à un porte-à-porte dont les résultats sont meilleurs qu'avec des classiques ambassadeurs de la rénovation énergétique », explique une responsable de Saint Nazaire, Anne Heouairi, citée par le magazine spécialisé.

« La Carene Saint-Nazaire accompagne au final sept propriétaires dans des travaux. Soit un habitant sur mille. Beaucoup d'efforts pour un score qui peut sembler faible mais constitue en complément d'autres dispositifs une lueur d'espoir. Et un premier pas en vue d'industrialiser cette solution » estime l’article.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche