RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
23/02/2016

EDF obtient une certification environnementale pour ses datacenters

Sébastien Arnaud



Par communiqué l’électricien se félicite de l’obtention de la certification environnementale ISO 50001 pour tous ses datacenters. Reçu de l’AFNOR, cette norme internationale s’intéresse à la performance énergétique des organisations. Avancée importante, c’est surtout au niveau des sources de production d’électricité que le groupe peut peser considérablement sur la performance énergétique de la France.


Photo libre de droit, source PIxabay
Photo libre de droit, source PIxabay
« Le 17 février 2016, EDF est devenu le premier Groupe français à obtenir la certification environnementale ISO 50001 pour la performance énergétique de tous ses datacenters. Une récompense qui confirme les orientations stratégiques du Groupe en matière de transformation numérique et de transition énergétique » se félicite EDF par communiqué.

Le PDG de l’électricien français, Jean-Bernard Lévy a reçu cette certification du directeur d’AFNOR Certification, Franck Labeugle. Un événement autour duquel EDF a largement communiqué pour rappeler qu’il s’agit de « la première entreprise en France à obtenir la certification ISO 50001 pour l'ensemble de ses datacenters. »
 

Economie de 3 400 tonnes d’émissions de CO2

« En 2015, les deux datacenters d'EDF avaient une consommation annuelle de 70 GWh. D'ici deux ans, EDF a pour objectif de diviser par deux sa consommation par serveur (par rapport à 2011). Ces gains énergétiques permettront une économie de 3 400 tonnes d'émissions de CO2, soit l'équivalent de 1 120 vols Paris-Tokyo » explique le communiqué.

Pour arriver à ce résultat le groupe a mis en place des nouveautés technologiques comme par exemple « la solution du « cloud computing » pour mutualiser les capacités des serveurs (en regroupant par exemple des applications) » ou alors « la captation de l'air extérieur pour abaisser la température de l'eau du système de refroidissement des serveurs. »

Pour autant, si la démarche est intéressante dans le domaine du stockage de données, l’emprunte énergétique de l’électricien est indéniablement plus prégnante sur ses sources de production d’énergie. Dans ce domaine des efforts sont faits pour augmenter la part du renouvelable mais du chemin reste à parcourir avant de pouvoir parler du groupe comme « l'électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. »
 






1.Posté par Henri le 28/02/2016 17:28
Lorsque vous citez l'AFNOR, il faut distinguer l'AFNOR Certification (entreprise privée) de l'AFNOR Normalisation, association d'intérêt général, qui fonctionne avec des subventions de l'Etat

Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche