RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
20/11/2014

Développement durable, l’ADEME et la CGPME signent un accord




La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) vient de signer avec l’Agence de l’environnement et de maitrise de l’énergie (ADEME) un accord pour « renforcer et dynamiser leurs actions conjointes ». Le point central de cette collaboration repose sur une utilisation intelligente et responsable des ressources par les petites entreprises.


Développement durable, l’ADEME et la CGPME signent un accord
« La Commission Européenne rappelait récemment que l'utilisation efficiente des ressources est un levier important de compétitivité pour les PME car les matières, l'eau et l'énergie représentent en moyenne la moitié de leurs charges. La France compte 3 millions d'entreprises, dont 2,8 millions emploient moins de 9 salariés » explique l’ADEME, l’agence nationale qui s’applique à soutenir les entreprises qui mettent en place des stratégies ou des initiatives bénéfiques pour l’environnement.

Ainsi, puisque les petites entreprises représentent la plus grande partie du tissu économique français, l’ADEME veut collaborer avec la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME). « Accompagner les PME vers une transition énergétique porteuse de compétitivité et de croissance verte, tel est l'objectif que se donnent aujourd'hui l'ADEME et la CGPME à travers leur 1er accord cadre. » explique l'agence par communiqué. 

Eco-conception et réduction des coûts

« Partenaires depuis de nombreuses années sur le terrain, l'ADEME et la CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) ont signé ce 18 novembre un accord de partenariat d'une durée de 4 ans afin de renforcer et dynamiser leurs actions conjointes » continue l’ADEME.

Le partenariat entre les deux structures identifie deux sujets prioritaires : l’éco-conception et la réduction des coûts. Le premier parce que « cette démarche permet non seulement de réduire significativement les coûts de production et d'enregistrer des effets positifs sur les profits, mais également de réduire les impacts des produits sur l'environnement. »

Le second est mis en avant avec l’opération « eurosntrerpises témoins ». Il s’agit d’un accompagnement d’entreprises pour « réduire leurs déchets, leur énergie, la consommation de matière et ainsi limiter le gaspillage pour améliorer les marges. » L’appel à candidatures sera clôt le 20 décembre, à cette date l’ADEME aura sélectionné cinquante entreprises qui participeront au programme.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche