RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
01/04/2016

Des stations "Trilib'" à Paris

Sébastien Arnaud



La ville de Paris s’est équipée de plusieurs conteneurs à déchets recyclables.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Un article en ligne du journal Le Parisien explique qu’ « après les points Vélib’, Autolib’ et plus récemment Belib’ (bornes de recharges électriques), des stations « Trilib’ » vont bientôt faire leur apparition dans les rues de la capitale. » En effet, comme l’explique Le Parisien, « d’ici l’été prochain, une cinquantaine de ces conteneurs aux couleurs criardes vont être implantés dans cinq arrondissements (IIe, IVe, XIIIe, XVIIIe et XIXe) à titre expérimental. Les nouveaux équipements — conçus en partenariat avec la société Eco-emballage — sont les pièces-maitresses du plan de relance du tri des déchets mis en place par la mairie de Paris. »

Mao Peninou, adjoint (PS) de la maire de Paris chargé de la propreté, explique : « l’idée, c’est d’offrir aux habitants la possibilité de mieux recycler leurs déchets même s’ils ne disposent pas des équipements nécessaires chez eux. »
 

Une utilisation qui reste aléatoire

Toutefois, « leur utilisation reste aléatoire. Et dans, les 10 % d’appartements restants, l’exiguïté des locaux ne permet même pas l’installation de plusieurs poubelles. Le développement d’un réseau développé de stations Trilib’, sur la voie publique, pourrait permettre de remédier à ce problème. »

Mao Péninou, qui envisage « d’étendre le réseau à l’ensemble des arrondissements en 2017 » ajoute : « Evidemment, pour que le système Trilib’ fonctionne, il faudra un maillage fin de la capitale avec une station tous les 200 ou 300 m. »

Le Parisien souligne une « autre expérimentation prévue par la Ville pour réduire le volume des ordures à incinérer : la collecte spécifique des biodéchets (restes alimentaires, papiers et cartons souillés qui permettent de faire du compost). Elle sera testée, l’an prochain, dans les IIe et XIIe. Tous les immeubles de ces arrondissements seront dotés d’un 4e bac (en plus du vert pour les déchets classiques, du jaune pour les emballages et du blanc pour le verre) réservé aux biodéchets. »

Lire l'intégralité de l'article du Parisien ici.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche