RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/07/2014

Covoiturage : BlaBlaCar lève 100 millions de dollars pour se développer à l'international




BlaBlaCar, qui se présente comme la plus grande communauté de covoiturage longue distance au monde, a annoncé le 2 juillet 2014 une levée de fonds d’un montant de 100 millions de dollars (73 millions d’euros) auprès des fonds d’investissement Index Ventures, Accel Partners, ISAI et Lead Edge Capital. Cette somme est destinée à accélérer son développement à l’international.


Frédéric Mazzella (BlaBlaCar)
Frédéric Mazzella (BlaBlaCar)
Il s’agit d’un montant record pour la jeune société française basée à Paris, qui lui permettra de franchir les frontières européennes où elle compte déjà 8 millions de membres, dans douze pays différents, tels que l’Espagne, le Royaume-Uni ou encore le Portugal. « Parmi les prochains pays visés par BlaBlaCar, il y a la Turquie, l’Inde et le Brésil mais il n’y a pas les Etats-Unis », a indiqué Frédéric Mazzella, Président-Fondateur de BlaBlaCar, sur BFM Business.

BlaBlaCar est un réseau de covoiturage qui permet d'optimiser les places libres à bord des voitures. Le service recense et met en relation les conducteurs et les passagers qui font les mêmes trajets afin qu'ils partagent les frais. Les conducteurs amortissent ainsi leurs frais, et les passagers voyagent à des prix réduits. « Avec un service fiable et efficace, BlaBlaCar est à la pointe de la révolution mondiale qu'est la consommation collaborative », soulignent ses promoteurs.

Chaque mois, plus d'un million de voyageurs partagent un trajet via BlaBlaCar, soit un volume en croissance annuelle supérieure à 200%. Lancée en 2006, la start-up avait réalisé en 2009 une première levée auprès de business angels à hauteur de 600 000 euros. Le fonds ISAI avait rapporté 1,2 million en 2010 et suivi l’entrée du fonds Accel Partners et de Lead Edge Capital pour 7,5 millions l’année suivante.

Les 10 millions de dollars levés début 2012 avaient permis à la société de s'internationaliser, en procédant notamment à trois acquisitions. Cette fois, avec une manne dix fois plus importante, l'entreprise entend « accélérer le développement d’un réseau de transport de confiance entre particuliers à l’échelle mondiale ».





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche