RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/01/2015

Consommation verte: du nouveau en 2015

Jean Camier



L'étude du cabinet Utopies, créateur du site Mescoursespourlaplanete sur les tendances 2015 de la consommation durable confirme l'émergence dans la crise de modes de consommation inspirés par les nouvelles technologies. Les grands groupes importent également des offres plus accessibles mises au point pour les pays émergents. Une vague de fond mesurée également par l'étude d'Ethicity de 2014 pilotée par Elizabeth Pastore-Reiss. Selon ce dernier sondage, la part des consommateurs engagés est pour la première fois majoritaire à « 51 %, contre 39,3 % » il y a dix ans.


C'est la nouvelle conséquence de la crise du pouvoir d'achat ressentie par les industriels, les consommateurs veulent de moins en moins payer la sophistication inutile des produits. Dans l'automobile, Renault était précurseur avec sa Logan et son Duster. Aujourd'hui, la course à la légèreté pousse les constructeurs à épurer les fonctionnalités telle la climatisation, comme l'ont montré quelques concept cars de Renault et de Peugeot au dernier Salon de l'automobile.

Le choix de la consommation collaborative

L'auto-partage et le covoiturage ne cessent de progresser, mais de nouvelles offres dans la consommation collaborative fleurissent. Dans l'étude d'Ethicity, les consommateurs sondés affirment être prêts à davantage louer des produits ou des services pour des usages occasionnels comme les outils de bricolage. Une tendance pas nécessairement écologique, le covoiturage prend par exemple des parts de marché au train.
 
La réduction du gaspillage alimentaire est devenue l'an dernier un combat politique. Monoprix et Intermarché ont pris le relais avec leurs opérations « fruits et légumes moches », qui luttent contre les invendus. L'année 2015 devrait voir des innovations dans ce domaine. L'application OptiMiam va s'étendre au coeur de Paris : elle permet aux magasins de proposer à prix réduit et de géolocaliser les invendus du jour. L'Hexagone devraient voir apparaître les fameux « doggy bag » américains : les trois quarts des Français interrogés dans un sondage affirment être prêts à les utiliser.

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche