RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
27/05/2015

Conférence climatique, les représentants des religions préparent un plaidoyer commun




Fin mai, les représentants des différentes religions et cultes se sont retrouvés au Sénat pour parler environnement. Le colloque avait pour but d’avancer dans les travaux engagés afin de remettre un message commun pour la conférence climatique à François Hollande.


Les représentants du CIRIC lors de sa création en 2010
Les représentants du CIRIC lors de sa création en 2010
Jeudi 21 mai les représentants des différentes religions se sont retrouvés au Sénat pour un colloque sur l’environnement : « Le Climat : quel enjeu pour les religions ? » A première vue surprenante, cette assemblée a pour but de se mettre d’accord sur un message à envoyer en prévision de la Conférence climatique qui va se tenir  Paris, la fameuse COP21. « A la tribune, kippa et robe bouddhiste se côtoient. Catholiques, protestants, orthodoxes, juifs, bouddhistes et musulmans, les représentants de six confessions piochent tour à tour dans leurs versets pour démontrer l’écolo-compatibilité de leur foi » explique Terra eco  sur son site.
 
Les différents représentants des cultes ont fait le pari ambitieux de construire un plaidoyer interreligieux en préparation de l’événement qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochain.

Message des autorités morales

L’initiative rassemble les représentants français des religions qui sont des autorités morales pour des millions de Français. Sans outrepasser leur rôle, elles vont déposer leur plaidoyer interreligieux à François Hollande le 1er juillet.
 
Alors que les divisions religieuses sont plus souvent montrées du doigt que les tentatives de rassemblement, les personnalités présentent n’ont pas caché à Terra eco, présent lors du colloqueleur satisfaction. Anouar Kbibech, le président du rassmeblement des musulmans, s’est dit « content de ne pas répondre sur des questions polémiques de repas de substitution ou de longueur de robes à l’école. » Alors que le représentant des protestants, Martin Kopp affirme que « depuis les événements de Charlie Hebdo, les religions sont sur la défensive, le climat est un sujet sur lequel on peut montrer que nos voix peuvent aussi peser positivement. »
 
En prenant la parole tour à tour pour montrer que la défense de l’environnement est un défi pour tout le monde, les représentants des religions ont voulu mettre en avant une vision paisible de la laïcité qui ne banni pas de la sphère publique les voix des religieux.
 
Lire ici l'intégralité du reportage de Terra eco





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche