RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/11/2014

Climat, accords historiques entre la Chine et les Etats-Unis

Jean Camier



Les deux plus gros pollueurs du monde se sont mis d’accord sur des objectifs pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est un grand pas vers un consensus international dans le domaine mais aussi une bonne nouvelle pour l’Elysée qui s’inquiète de la réussite de la Conférence de Paris en 2015.


« Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping, à la tête des deux pays les plus pollueurs de la planète, se sont fixé ensemble mercredi à Pékin de nouveaux engagements pour lutter contre le réchauffement climatique » annonce l’Agence France presse.

Ce serait même un moment « historique » si l’on en croit les déclarations de Barack Obama au sortir des discussions avec son homologue chinois. « Premier émetteur mondial, la Chine s'est fixé l'objectif d'un pic de ses émissions de gaz à effet de serre, responsables de la hausse des températures, "autour de 2030", avec l'intention "d'essayer d'y arriver plus tôt" selon la Maison Blanche.De leur côté, les Etats-Unis se sont engagés à réduire de 26%-28% leurs émissions d'ici à 2025 par rapport à 2005 » continue la dépêche.

S’il est encore trop tôt pour vérifier dans les faits la mise en pratique de ces engagements de part et d’autre, il faut cependant souligner que « c’est la première fois que la Chine prend un engagement sur une date à laquelle ses émissions atteindront un pic, en ciblant l'année à partir de laquelle celles-ci cesseront d'augmenter et la courbe s'inversera. »


De bon augure pour Paris 2015

Après que les Nations Unies et les ONG répètent qu’il est urgent de faire avancer les débats sur les stratégies de limitation des émissions de CO2, la prise de position des deux plus gros pollueurs est un signe fort. Par ailleurs, les négociations avec la Chine sur ce sujet se sont toujours avérées très complexes avec des blocages de cette usine du monde où l’industrie est le moteur de l’économie.

A Paris, les autorités se sont félicitées de ces déclarations qui permettent d’espérer que les discussions de la Conférence pour le climat de 2015 déboucheront sur des accords prometteurs. 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche