RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/03/2015

Baisse du recyclage de l’or en 2014, une bonne nouvelle




D’après une enquête du Conseil mondial de l’or et du Boston Consulting Group (BCG), le recyclage de l’or a largement baissé en 2014. Avec 1 122 tonnes, le niveau n’a jamais été aussi faible depuis 2007.


Baisse du recyclage de l’or en 2014, une bonne nouvelle
En 2014, 1 122 tonnes d’or ont été recyclées dans le monde entier. C’est très peu, montre l'enquête publiée par le Conseil mondial de l’or en partenariat avec le Boston Consulting Group (BCG). C’est le niveau le plus bas depuis 2007.
 
« Le recul du recyclage d’or au plus bas depuis sept ans s’explique aussi par la forte baisse des cours du métal depuis 2013. Car la corrélation est forte : les variations des volumes recyclés sont en fait dues aux trois quarts aux fluctuations du prix de l’once » explique le quotidien Les Echos.

Pas une mauvaise nouvelle

Pour les observateurs du développement durable et de l’économie verte, habituellement, la baisse du recyclage est une mauvaise nouvelle. Les politiques publiques tendent à faire entrer dans les habitudes cette technique qui vise à consommer plus efficacement et polluer moins.
 
Mais l’or ne répond pas aux mêmes critères que celui des autres matières. En fait, explique le Conseil mondial de l’or et le célèbre Boston Consulting Group (BCG), c’est un signe positif quand le recyclage de cette matière précieuse diminue. D’après le document publié par ces deux structures, le recyclage de l’or est étroitement lié aux « ventes en catastrophes ». Lorsque l’économie se porte mal, les objets en or sont massivement vendus.
 
Ainsi, des épisodes économiques particulièrement négatifs peuvent entrainer des hausses du recyclage allant jusqu’à 20%. « Cela a été le cas pendant la crise asiatique à la fin des années 1990 ; l’activité a même grimpé de 25 % lors de la dernière crise, en 2008-2009 » décrypte Les Echos. 
 
Le quotidien rapporte ensuite que « ramené à tout l’or jamais sorti de terre – et qui existe toujours sous une forme ou une autre –, soit 176.000 tonnes d’après Thomson Reuters GFMS, le métal qui est recyclé chaque année représente moins de 1 %. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche