RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
11/02/2014

Accord cadre pour une gestion solidaire de l’eau dans les Landes

Jean Camier



Dans un communiqué du 10 février, l’Agence de l’eau annonce la signature d’un accord pour « une gestion solidaire de l’eau » dans les Landes. Henri Emmanuelli, député et président du Conseil général des Landes et Laurent Bergeot, directeur général de l’Agence ont signé ce document qui se veut cadre dans le domaine.


Le 3 février le député et président du Conseil général des Landes et Laurent Bergeot, directeur général de l'Agence de l'eau, signent un accord sur la gestion de l’eau. « Avec ce nouvel accord-cadre stratégique, l'Agence souhaite poursuivre avec le Département un objectif commun de gestion équilibrée des ressources en eau et des milieux aquatiques, conciliant la satisfaction des différents usages de l'eau et la préservation des écosystèmes, dans le cadre d'une solidarité territoriale amont/aval d'une part et urbain/rural de l'autre » explique le communiqué daté du 10 février.
 
Si le document ne concerne pour l’heure que le département des Landes il est présenté par l’Agence de l’eau comme un « cadre » qui doit servir de référence pour les autres collectivités territoriales.

Quatre objectifs généraux

Dans le principe il s’agit donc de mettre en place une politique de l’eau qui dépasse largement les logiques marchandes d’offre et de demande. L’eau doit être traitée comme une ressource à protéger quels que soient les stocks disponibles. Le communiqué explique que l’accord signé se place dans «  sa volonté de développer les partenariats avec les acteurs de l'eau afin d'améliorer la cohérence de l'intervention publique pour une gestion durable et solidaire de l'eau. »

Ainsi, quatre points sont développés dans le texte :
 
« . L’assainissement domestique collectif,
. La gestion quantitative et qualitative de la ressource en eau,
. La restauration et la gestion des milieux aquatiques et du littoral,
. La gestion des inondations, avec notamment la restauration de la continuité écologique. 
»

L’Agence s’engage à apporter « son soutien financier » pour plusieurs projets environnementaux liés à la gestion de l’eau : les stations d’épuration, l’entretien des rivières, le suivi qualitatif des eaux superficielles et souterraines, le désherbage, préservation des lagunes et protection contre les pollutions agricoles.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche