RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
14/03/2017

A Lille, se chauffer grace aux déchets devient possible




La Métropole Européenne de Lille a confié à Covalys, une co-entreprise détenue à 65% par Veolia, l'unité de valorisation énergétique de la métropole localisée à Halluin. D'une durée de 12 ans, le contrat représente un chiffre d'affaires cumulé de 295 millions d'euros, selon un communiqué de presse de Veolia Environnement.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Il permet à la métropole de franchir un pas important vers la transition énergétique : l'énergie générée par le traitement thermique des déchets ménagers va alimenter deux réseaux de chaleur urbains à Roubaix et à Lille.

Antares a pour mission de traiter les déchets ménagers et assimilés collectés sur le territoire métropolitain dans la limite de 350 000 tonnes/an. L'incinération à très haute température (850 °C) dans 3 lignes de four garantit une combustion complète qui génère plus de 650 GWh/an d'énergie, soit l'équivalent des besoins annuels en chauffage de plus de 70 000 logements.

Utiliser le potentiel énergétique

Jusqu'alors l'énergie était seulement utilisée pour couvrir les besoins de l'usine et produire de l'électricité. Désormais, 40% de l'énergie produite alimentera directement les réseaux de chaleur urbain R-énergie de Roubaix et Résonor de Lille. Utiliser le potentiel énergétique du traitement des déchets permet d'alimenter la Métropole Européenne de Lille en énergie renouvelable et de récupération.

En ligne avec les objectifs de la loi de transition énergétique, une boucle locale vertueuse est créée où les déchets générés sur le territoire alimentent en chaleur l'habitat collectif. Les usagers bénéficient d'une énergie verte à un prix compétitif, notamment grâce aux avantages fiscaux liés à une alimentation des réseaux de chaleur à plus de 50% d'origine renouvelable.

« Le succès de notre offre auprès de la Métropole Européenne de Lille marque notre capacité à proposer des solutions performantes et nouvelles aux collectivités, pour les accompagner dans le développement d'une économie circulaire à l'échelle locale. » indique Bernard Harambillet, Directeur Général de l'activité Recyclage & Valorisation des déchets de Veolia en France. « L'expertise conjuguée de Veolia et d'Idex, qui gère déjà aujourd'hui 50 réseaux de chaleur en France, a été déterminant pour apporter les garanties nécessaires à la Métropole Européenne de Lille », ajoute Thierry Mourot, Directeur Général Délégué Nord d'Idex.

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche