RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/12/2013

3ème conférence internationale sur la résilience des systèmes écologiques et sociaux

Jean Camier



Comment et jusqu’où nos sociétés peuvent-elles s’adapter ou se transformer face aux changements climatiques, économiques et sociaux ? Quand est-ce que la perturbation devient trop forte et crée un changement irréversible ? Ce sont les questions que se poseront les participants à la 3ème conférence internationale sur la résilience des systèmes écologiques et sociaux du 4 au 8 mai 2014.


Le réseau français Résilience Alliance et le campus de Montpellier organisent sous l’égide d’Agropolis International, la 3ème conférence « Résilience 2014 » du 4 au 8 mai 2014. Parmi les participants, les membres du réseau Résilience Alliance seront particulièrement actifs, il s’agit du Cirad (Centre international en recherche agronomique pour le développement), du CNRS, de l’Irstea (L'Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture) et de l’Inra (L'Institut national de la recherche agronomique).

Dans son communiqué d’annonce de l’événement, le Cirad explique que « La résilience d'un système écologique et social (SES) décrit la façon dont nos sociétés et leur environnement s'adaptent ou se transforment face aux changements climatiques, économiques et sociaux, incluant les crises financières et alimentaires. »

Des problèmes à résoudre

Un certain nombre de questions doivent, d’après les organisateurs de l’événement, être posées. Pour que les Etats et les sociétés soient capables de réagir aux déplacements des enjeux et priorités. Au programme des discussions, « Jusqu'où un SES est-il capable de s'adapter ? Quand la perturbation devient-elle trop forte et crée-t-elle un changement irréversible ? Inversement, comment un SES peut-il se transformer, changer de trajectoire de développement afin de quitter une situation indésirable, comme les trappes à pauvreté ? La résilience des uns est-elle celle des autres ? Quel est le rôle des savoirs et des apprentissages dans ces processus ? »
 
La conférence a pour objet de permettre aux concepts, développés par la sphère académique et scientifique, d’être mis en pratique. « Les recherches se sont, plus récemment, recentrées sur le concept de « transformabilité », et notamment sur la question de savoir comment la transformation d'un système à petite échelle peut accroître la résilience à grande échelle » dévoile le Cirad qui mise sur une récupération de ce genre d’approches par les pouvoirs publics et les dirigeants d’entreprises.

Page d'inscription à la conférence  





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche