RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/01/2014

18,6% de la production d’électricité française est renouvelable




Alors que la consommation électrique française n’a que très peu progressé en 2013, la part des énergies renouvelables augmente. D’après les premières estimations, ces moyens de production constitueraient 18,6% de la production totale.


18,6% de la production d’électricité française est renouvelable
RTE, gestionnaire de réseau a présenté le 23 janvier son bilan de 2013. Les années précédentes la consommation française enregistrait une progression stable de 1%. En 2013 les premières estimations font état d’une progression de seulement 0,3%. Le ralentissement économique est en grande partie responsable de ces chiffres largement influencés par la consommation des entreprises. Cependant les ménages ont eux aussi moins consommé mais il est encore trop tôt pour tenter d’expliquer les raisons de ces économies d’énergie.

18,6% de renouvelable

En général la production française d’électricité a augmenté de 1,7% en 2013 ce qui représente une production de 550,9 TWh en plus. La France continue à être le premier pays exportateur d’Europe. Son solde des échanges se fixe à 6,8% même si le pays a été importateur pendant 22 jours. Phénomène intéressant, l’augmentation de la production des renouvelables amène ces énergies à représenter 20% de la consommation totale et 18,6% de la production d’électricité.
 
La hausse la plus importante concerne la production hydraulique qui a enregistré une augmentation de 18,7% grâce à des niveaux de pluviométrie importants. L’éolien a lui continué à progresser mais de manière plus lente. Durant toute l’année 2013, 630 MW ont été installés et raccordés au réseau. Ce chiffre est bien en dessous des 1 200 MW de 2009 et 2010. Au total les éoliennes atteignent 8 000 MW de capacité ce qui représente environ 3% de la production nationale.
 
Les énergies solaires photovoltaïques dépassent 4 000 MW mais la progression a nettement baissée. Durant l’année 2013 des installations pouvant produire 743 MW ont été raccordées. C’est beaucoup moins qu’en 2011 par exemple où la capacité avait augmenté de 1 688 MW.
 
La production à partir d’énergies fossiles a enregistré une baisse de 7,1%. Les augmentations des prix du gaz et du fioul ont encouragé cette baisse. Ces deux sources d’énergies ont baissé de 19,2% pour le gaz et 18,9% pour le fioul. En revanche la production à partir du charbon a augmenté de 14%.
 
Le nucléaire reste stable avec 73,3% de la production totale. 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche