RSE Magazine
 
RSE Magazine
RSE
Les analyses qui estiment que l’entreprise arrive dans une ère post-RSE se multiplient. Les tenants de cette perspective estiment que l’avènement des entreprises au service des intérêts sociaux et environnementaux ont rendu le concept obsolète.
En annonçant l’investissement d’un milliard de dollars en quatre ans dans un fonds pour le climat, Microsoft a rehaussé ses ambitions dans le domaine de l’environnement. Outre le soutien de la recherche, le groupe veut dépasser la neutralité carbone et compenser l’ensemble des émissions provoquées depuis sa création en 1975.
D’après une étude de Bpifrance, PwC et l’Observatoire de la RSE relayée par le magazine « Décision Achats », les fournisseurs sont de plus en plus mobilisés par la RSE. Les exigences de leurs clients ont naturellement fait progresser les exigences, notamment pour répondre aux appels d’offre.
D’un engagement au profit de tous, la RSE est régulièrement réduite, y compris par ses chantres les plus sonores, à un badigeonnage aussi maladroit qu’insincère. Du fiscal au social, en passant par l’environnemental, les communicants ne viennent jamais à cours d’idée quand il faut passer un coup de peinture neuve sur des pratiques anciennes. Sous le discours particulièrement engagé de la RSE ou de la parité dans les CA, les grands groupes maintiennent le “business as usual”.
1 2 3 4 5 » ... 171