RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
30/11/2017

La France candidate pour le Congrès mondial de la nature




Dans le cadre du processus de sélection du pays hôte engagé pour accueillir le Congrès mondial de la nature de l'UICN en 2020, la France est maintenant le seul candidat officiel pour organiser ce principal événement mondial sur la biodiversité. Sous l'impulsion du Ministre Nicolas Hulot, la France a déposé son dossier de candidature le 25 septembre 2017 en sélectionnant la ville de Marseille pour l'accueil du congrès, dont la dernière édition en 2016 aux USA (Hawaii) a rassemblé environ 10 000 participants. Le Comité français de l'UICN et ses membres ont soutenu cette candidature et continueront de se mobiliser pour le congrès soit un succès.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
A l'issue de sa réunion qui s'est tenue du 19 au 21 novembre 2017, le Conseil d'administration international de l'UICN s'est félicité la candidature de la France pour accueillir le congrès mondial de la nature et indiqué que sa décision finale sera prise en avril/mai après une analyse plus détaillée du dossier, une inspection du site et la négociation d'un pré-accord avec les autorités françaises. La France est le seul pays finaliste, alors que 9 autres pays avaient déclaré leur intention de candidater (Afrique du Sud, Australie, Azerbaïdjan, Canada, Chine, Emirats arabes unis, Equateur, Ethiopie et Royaume-Uni).
Lors de la dernière réunion du Conseil national de la biodiversité, le Ministre de la Transition écologique et solidaire a indiqué que la candidature de la France pour accueillir en 2020 le Congrès mondial de la nature de l'UICN était l'un de ses grands dossiers. Il a déclaré que "Cet événement doit être l'occasion d'une mobilisation forte de nos concitoyens autour de la reconquête de la biodiversité comme la COP21 l'a été en matière de changement climatique".
Le Ministre souhaite que cet événement soit co-construit avec la société civile et qu'il soit le point d'atterrissage d'une large mobilisation pour relancer les efforts nationaux et internationaux de préservation de la biodiversité. A l'image des « espaces générations climat » de la COP21, le gouvernement a proposé de mettre en place des « espaces générations nature » durant le congrès afin de favoriser une expression forte de la société civile, de façon librement accessible au grand public, et de lancer un « agenda des solutions pour la nature ». Le Ministre a pour objectif d'une part de faire émerger une conscience collective beaucoup plus forte sur la biodiversité et d'autre d'engager tous les acteurs dans une mobilisation tournée vers la reconquête de la biodiversité, pour, au final, créer une dynamique nationale et internationale similaire à celle du climat.
 

Une candidature encouragée et soutenue par le Comité français de l'UICN et ses membres

Le Comité français de l'UICN et ses membres ont soutenu cette candidature en soulignant que le congrès est un événement international majeur sur la biodiversité et qu'il interviendra quelques mois avant la COP Biodiversité qui se tiendra en Chine et dont les enjeux sont considérables, puisqu'il s'agira de faire le bilan des objectifs d'Aichi et d'adopter le nouveau plan stratégique de la Convention sur la Diversité Biologique pour 2021-2030.
Le congrès constituera ainsi une étape décisive de la mobilisation des gouvernements et de la société civile à la veille de cette échéance qui doit renouveler l'engagement de la communauté internationale pour enrayer l'érosion de la biodiversité.
Le congrès de l'UICN est également une formidable opportunité pour rencontrer les différents acteurs de la conservation de la nature du monde entier, d'échanger sur les enjeux et les solutions à adopter, de connaître les dernières avancées, de présenter des projets et de nouer des partenariats. Le Comité français de l'UICN, avec ses membres et ses experts, a toujours fortement contribué aux débats et aux décisions prises lors du congrès mondial de la nature.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche