RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
09/04/2015

​Le gouvernement satisfait du Forum Finance Climat




Par communiqué commun, Laurent Fabius et Michel Sapin, les ministres des Affaires étrangères et de l’Economie, ont souligné « les résultats très encourageants du Forum Finance Climat » organisé le 31 mars.


Le financement de la transition écologique est l’enjeu principal des débats environnementaux. C’est en proposant des solutions concrètes que l’engagement dans la lutte contre les gaz carboniques que la transition devient réaliste. Ces questions sont donc passées au centre des discussions internationales, notamment en préparation de la conférence sur le climat de cette année à Paris.
 
C’est dans ce but que le Forum Finance Climat a été organisé le 31 mars par l’International Development Finance Club, accueilli par l’Agence Française de Développement et soutenu par le Worl Resources Institute. Lors de cet événement, « Un accord a été trouvé sur des principes communs concernant la comptabilisation des financements liés à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Des progrès ont aussi été enregistrés sur la comptabilisation des financements de l'adaptation au changement climatique et de l'effet de levier des financements publics sur les financements privés, un accord restant à trouver d'ici juin » explique un communiqué des ministères de l’Economie et des Affaires étrangères.
 

Etape vers la COP21

Dans le texte, le ministre de l’Economie, Michel Sapin, explique que « cette étape peut paraître technique, mais il était indispensable de se mettre d'accord sur des principes communs pour que les banques de développement puissent présenter très rapidement un état des lieux précis de leurs financements consacrés à la lutte contre le changement climatique. »
 
De son côté Laurent Fabius estime que « ce forum constituait une première étape importante dans la préparation du volet financier de la COP21, en particulier en ce qui concerne l'engagement pris par les pays développés lors du sommet de Copenhague en 2009 de mobiliser conjointement 100 milliards de dollars, publics et privés, par an à partir de 2020 à destination des pays en voie de développement. »
 
Le communiqué explique ensuite que les assemblées de printemps de la Banque mondiale et du FMI, du 16 au 18 avril, auxquels participera Michel Sapin, seront l’occasion de « poursuivre cette dynamique et de mobiliser davantage encore les institutions financières internationales pour lutter contre le dérèglement climatique. »






1.Posté par Investport le 09/02/2018 08:37
N'hésitez pas de jetez un œil sur notre site pour des avis sur ce sujet : http://www.investissementporteur.com/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche