RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/10/2014

iPollute, jeu vidéo de sensibilisation à l’écologie




Un jeu vidéo pour mobiles vient d’être lancé dans le but de sensibiliser sur les questions de l’écologie et de l’environnement. Les joueurs sont invités à gérer une vallée de pâte à modeler de manière responsable en répondant à des énigmes. En fonction des choix qui sont posés, ils observent les conséquences positives ou négatives sur l’environnement.


Le studio engagé Crafty Arcade, lancé en 2012, présente avec l’éditeur de jeux vidéo BulkyPix, iPollute. Ce jeu pour mobiles a pour vocation de sensibiliser ses utilisateurs aux questions environnementales et de développement durable. Entièrement réalisé avec des décors en pâte à modeler pour une animation en « stop motion », iPollute, donne aux joueurs l’occasion de réfléchir aux conséquences sur l’environnement de l’activité humaine. Le but du jeu est ainsi de gérer l’écosystème d’une vallée en choisissant différentes actions qui auront des conséquences positives ou négatives.
 
« Chaque choix fait par le joueur le mène vers un nouvel embranchement et donne lieu à des animations uniques, qui modulent le paysage. Et cela, en bien ou en mal. Tout dépend des décisions prises par l’utilisateur, qui découvrira parfois à ses dépens qu’une action qu’il croyait positive se révèle parfois néfaste pour l’environnement » explique Consoglobe.com.

Conception indépendante

Pour les créateurs du jeu, il s’agit de faire comprendre aux joueurs que les activités humaines ont toutes des conséquences sur l’environnement et qu’il est crucial de les mesurer avant de poser une action.
 
Par ailleurs, le jeu est aussi composé de phases qui proposent des réparations aux dégâts causés. Ici il s’agit de faire comprendre qu’il existe toujours des moyens de s’engager pour l’environnement et d’endiguer des comportements négatifs.
 
Conçu par des développeurs indépendants, iPollute « a constitué un défi technique de taille pour un titre destiné au marché mobile. La production des animations, similaires à celles proposées par des productions cinématographiques cultes comme Chicken Run, a nécessité 2 ans et demi de travail aux créateurs du jeu » détaille Consoglobe. Ce travail a été récompensé par une « mention honorable » à la conférence internationale des développeurs (GDP 2014) de San Francisco.
 
http://www.consoglobe.com/ipollute-jeu-video-environnement-cg/2





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche