RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/01/2014

Une batterie pourrait rendre les énergies renouvelables « plus économique(s) »

Jean Camier



Des scientifiques de l’Université de Harvard ont présenté un nouveau type de batterie qui présente des caractéristiques de stockage très prometteuses. Les énergies renouvelables pourraient ainsi devenir « plus économique(s) ».


Une équipe de scientifiques de l’Université de Harvard a conçu une batterie qui pourrait révolutionner le stockage de l’électricité. Cette batterie à flux métallique repose sur les quinones, petites molécules à base de carbone naturellement abondantes (dans les hydrocarbures mais aussi les végétaux). La capacité des quinones à transporter les électrons a intéressé les chercheurs qui ont conçu cette batterie.
 
Le professeur de chimie et de biologie chimique Alán Aspuru-Guzik a analysé les propriétés de milliers de molécules de quinone pour détecter les meilleurs candidats pour une batterie à flux. Ces batteries sont comparables aux piles à combustibles puisqu’elles stockent l’énergie dans les fluides chimiques des réservoirs externes.

Batteries mieux adaptées aux renouvelables

« Dans les batteries solides à électrode, comme celles que nous trouvons dans les voitures et les terminaux mobiles, les matériaux de conversion d'énergie ainsi que la capacité de stockage sont fondus ensemble dans une unité qui ne peut être découplée. Par conséquent, la batterie peut maintenir un pic de puissance électrique pendant moins d'une heure avant d'être totalement épuisée. Ce type de dispositif est donc mal adapté pour stocker les énergies renouvelables par nature intermittentes » explique le site enerzine.com.
 
L’équipe de scientifiques a compris que l’énergie renouvelable avait besoin d’un moyen rentable de stocker des quantités très importantes d’énergie. En effet dans l’état actuel des choses « pour stocker 50 heures d'énergie à partir d'une turbine éolienne de 1 mégawatt de puissance, une des solutions possibles serait d'acheter des batteries capables de stocker 50 mégawatts-heure d'énergie » explicite le site spécialisé.
 
Les Scientifiques estiment que grâce aux quinones le stockage de l’énergie renouvelable couterait 72 dollars soit trois fois moins que le prix actuel. Pour cela d’immenses réservoirs doivent être installés.

Selon les chercheurs ces batteries pourraient être utilisées directement par les consommateurs de la même manière qu’une cuve de fioul domestique. 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche