RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
17/08/2016

Tesla, une voiture électrique prend feu pendant un essai

Sébastien Arnaud



Dans le Sud Ouest de la France une voiture électrique Tesla a pris feu alors qu’un conducteur l’essayait. Nouveau coup dur pour la marque de véhicules électriques qui fait plus souvent parler d’elle pour ses déboires que pour ses réussites.


ILD
ILD
Est-ce que Tesla est une marque maudite ? La question commence à sembler légitime tant, à chaque fois que la marque semble dans une bonne dynamique, un imprévu vient remettre en question ce nouveau départ. Lundi 15 août dans le Sud-Ouest, plus précisément dans la commune d’Anglet au Pays-Basque, la marque a fait parler d’elle par un accident qui aurait pu s’avérer grave.

Lors d’un test en circulation un exemplaire de ces voitures électriques a en effet pris feu juste après que les trois occupants ne sortent du véhicule. « Je suis un passionné de voitures. Lundi, je suis parti essayer ce modèle de Tesla à Biarritz. J'étais accompagné de mon amie et d'une hôtesse. Nous sommes allés faire un tour en ville durant une vingtaine de minutes. Mais, alors que nous circulions à 70 km/h sur le boulevard d'Aritxague, à Anglet, un bruit important s'est fait entendre dans la voiture. L'hôtesse m'a alors demandé de me garer. Elle m'a expliqué qu'elle préférait appeler Tesla avant de poursuivre l'essai » a raconté au journal Sud Ouest , le conducteur.

« Lorsqu'il se range sur le bas-côté de la route, Nicolas C. sent bien que la chaleur monte. Il aperçoit une fumée blanche. Le plus rapidement possible, il fait évacuer son amie, installée à l'arrière, et l'hôtesse. Un réflexe qui a sûrement évité qu'ils ne soient blessés. Tous les trois se tiennent à 10 ou 15 mètres du véhicule. Survient alors une explosion. « En moins d'une minute, la voiture s'est embrasée et, en cinq minutes, elle a été totalement détruite par les flammes », poursuit le conducteur, originaire d'Auch (Gers), qui subit aujourd'hui le contrecoup de ce qui lui est arrivé » poursuit le quotidien régional.

Alors que l’entreprise a expliqué attendre le retour des autorités pour déterminer la source de l’incident, il s’agit indéniablement d’un coup dur pour la crédibilité le constructeur. Alors qu’elle entame un processus ambitieux d’industrialisation, la société va devoir rassurer ses potentiels clients que leurs véhicules ne  risquent pas de prendre feu…
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche