RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/06/2016

Sans être en faute, Ikea décide de rappeler 29 millions de meubles à cause d’accidents domestiques

Sébastien Arnaud



Au lendemain du témoignage d’une maman américaine de petit garçon tué par un meuble Ikea, la chaîne d’ameublement a décidé de rappeler 29 millions de commodes. Un accident tragique qui arrive alors que le groupe avait largement communiqué autour de l’importance des fixations murales.


DR
DR
Le témoignage largement médiatisé d’une maman d’un petit garçon mort après avoir essayé de grimper sur une commode Ikea a fait beaucoup de bruit outre Atlantique. Sans qu’aucun élément ne permette de considérer que la marque est en faute, la direction a décidé de réagir rapidement en rappelant 29 millions de meubles.
 
« Ikea a indiqué avoir vendu plus de 147 millions de commodes dans le monde ces 13 dernières années, dont plus de la moitié (78 millions) de la gamme Malm. Selon le site de presse local Philly.com, le rappel concerne 29 millions de commodes mais de nombreux médias parlent de 27 millions de meubles. En fonction de la date d'achat -certaines commodes ont été vendues il y a plus de dix ans-, les acheteurs seront remboursés ou se verront offrir des bons d'achats. D'après Philly, la plupart des produits Malm ont été retirés lundi du site Ikea aux États-Unis » résume le site La Tribune.fr.
 

Question de fixation

La réaction du premier groupe mondial d’ameublement pourrait surprendre tant par sa promptitude que par son ampleur. En effet, si l’on en croit les informations des journaux américains, les six morts de ce type depuis 2003 ont été constatées alors que les propriétaires avaient omis de fixer les meubles aux murs. La porte-parole du groupe a ainsi expliqué que « le rappel se conformait à la norme nord-américaine, juridiquement non contraignante, de l'organisation ASTM. »
 
La réaction du groupe est d’autant plus responsable et prudente qu’en plus des notices qui demandent à ce que les meubles soient fixés au mur, une campagne avait été lancée aux Etats-Unis et au Canada pour inviter les propriétaires de ces meubles de catégorie Malm à les attacher au mur.
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche