RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
11/06/2014

Salon européen de la mobilité "Transports publics 2014" : la mobilité durable en mouvement

RSE Magazine



Du 10 au 12 juin 2014 se tient au Parc des Expos Porte de Versailles à Paris le Salon européen de la mobilité "Transports publics 2014". Quelques mois après l'annonce de la RATP d'un parc de bus 100 % électrique d'ici une décennie, l'occasion a été donnée à RSE Magazine de revenir avec les acteurs du secteur sur les enjeux de cette décision historique pour la filière industrielle de l'électromobilité.


Dédié à tous les modes de transport publics, du téléphérique au bateau-bus en passant par les solutions de covoiturages, le Salon européen de la mobilité "Transports publics" 2014 s’est imposé avec le temps comme un rendez-vous de référence des industriels du secteur des mobilités.

Qu’elle soit active ou durable, la mobilité est une préoccupation au cœur du développement urbain, le but étant de participer au niveau des transports à une transition énergétique que les citadins en particulier appellent de leurs vœux. « Transports Publics 2014 se distingue comme le seul salon européen à présenter une offre multimodale globale. 250 exposants proposent leurs meilleures solutions pour faciliter et développer la mobilité. Avec, à la clé, un leitmotiv : faire avancer les questions de transport en Europe et mettre en avant les produits et les services les plus innovants du marché », selon les responsables du salon.

Installé à Paris, le salon prend une résonance particulière compte tenu de la décision de la RATP, annoncée en mars 2014, de passer à un parc complet de bus électriques d’ici 2025. Décidé sur la base de considérations environnementales et sanitaires, ce choix inespéré de la RATP et du STIF, a des implications économiques et industrielles considérables. Sachant que la France peine à voir réellement se répandre l’usage des véhicules électriques, les futurs appels d’offre seront peut-être l’impulsion qu’attendait les professionnels du secteur pour voir réellement se développer les usages. Entre préoccupations écologiques et enjeux économiques, il ne fait aucun doute que cette décision va avoir des effets d'entrainement considérables sur la filière de l’électromobilité française.

Beaucoup de questions demeurent néanmoins sur la façon dont va se dérouler la transition et sur les choix technologiques qu’il resta à faire : modes de propulsion, types d’alimentation et de recharge, intégration urbaine ou encore typologies de dessertes, les défis à relever sont encore nombreux. Des acteurs industriels aux décideurs institutionnels, RSE Magazine a interviewé cinq intervenants majeurs de ce dossier, qui s’annonce comme le contrat de la décennie dans le domaine des véhicules électriques autonomes.

Retrouvez toutes les interviews de notre dossier spécial « Mobilité durable » :
Christine Revault d'Allonnes Bonnefoy, Présidente de Commission au STIF : "Nous ne pouvons plus assumer le coût environnemental et sanitaire du tout-diesel"
Laurent Méret, Directeur Matériel Roulant Bus de la RATP : "La RATP a la conviction que l'exemple donné par Paris sera suivi par de très nombreuses métropoles à travers le monde"
Christophe Gurtner, PDG de Forsee Power : "La solution de la propulsion 100 % électrique est devenu un choix économique rationnel et pertinent"
Philippe Grand d'Iveco Bus : "Le renouvellement et l’élimination des véhicules les plus anciens et les plus polluants sont la première urgence"
Epvre Delquie, Directeur Commercial & Marketing de PVI : "La démarche engagée en Île-de-France dans le domaine des bus est extrêmement prometteuse pour la filière électromobile"





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche