RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
15/07/2015

Région parisienne, les écologistes se félicitent du dézonage du passe Navigo




​Un texte signé par des candidats Europe Ecologie Les Verts (EELV) aux régionales à Paris a été publié sur un blog Mediapart. Tout en saluant l’annonce du dézonage des passes Navigo en région parisienne, les représentants du parti « veulent rappeler la paternité » de leur formation politique pour ce projet.


Région parisienne, les écologistes se félicitent du dézonage du passe Navigo
« Voulu et porté par les écologistes, le Passe Navigo unique arrive enfin. Il est même déjà là pour les jeunes qui ont une carte Imagine'R. Ces derniers ne connaitront plus les différentes zones qui érigent des murs entre le centre de l'Ile-de-France et sa périphérie » rappelle un texte signé par les candidats Europe Ecologie Les Verts (EELV). Publie sur un blog Mediapart, le texte salue l’initiative annoncée par la RATP début juillet.
 
En effet, le gestionnaire du réseau de transports publics en région parisienne a annoncé la disparition des zones à partir du 1er septembre. « Un territoire unique qui rassemble, que chacun peut explorer à sa guise pour en découvrir les richesses. Des grands banlieusards aux Parisiens, en passant par les habitants des quartiers ou des zones dites péri urbaines, tout possesseur d'un forfait Navigo pourra, au prix le le plus bas, parcourir toute l'Ile-de-France » commente le texte.

Visée sociale et environnementale

La mesure a été saluée par les utilisateurs de banlieue qui vont voir le prix de leur abonnement passer de 116,5 euros à 70 euros. « Le gain de pouvoir d'achat peut aller chaque année jusqu'à 500 euros par personnes ! En temps de crise, tant économique que démocratique, où les gens ne croient plus dans la politique, nous faisons la preuve que l'immobilisme et la gestion comptable, qui oublient les humains derrière les tableurs excel, ne sont pas une fatalité » expliquent les Verts.
 
Avec des effets espérés sur l’environnement par l’incitation à utiliser les transports, cette mesure est une des rares dans la lutte contre la pollution qui soient populaire. Ainsi, toutes les formations politiques essayent de récupérer la paternité de cette mesure. C’est l’objet du texte publie sur la plateforme blog du site d’investigation Mediapart. 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche