RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
30/01/2017

Récolter les déchets électriques est un défi de premier plan

Sébastien Arnaud



Un article publié sur le site spécialisé Actu-Environnement revient sur l’enjeu de la collecte des appareils électriques et leur recyclage. En 2016 le palier symbolique de 10 kg d’appareils par habitant et par an a été atteint, de nets progrès sont encore réalisables en trouvant des solutions aux obstacles et habitudes tenaces des consommateurs.


ILD
ILD

C’est un enjeu environnemental majeur. Avec un nombre croissant d’objets électriques par foyer et les pratiques d’obsolescence programmée qui touche tous les domaines, il faut mettre l’accent sur le recyclage. Dans un article très complet, le site spécialisé Actu-Environnement revient sur ce défi et sur les progrès réalisés ces dernières années.

L’an dernier, l’organisme Eco-systèmes a collecté 517 000 tonnes de ces déchets électriques soit une progression de 12,3%, avance l’article. « L'éco-organisme a récupéré 16% de téléviseurs en plus suite à l'évolution des technologies de diffusion de la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Le gros électroménager froid (réfrigérateur, congélateur) progresse de 5,8%, le gros électroménager hors-froid progresse de 14,2% tandis que la collecte du petit électroménager grimpe de 10,8% » précise-t-il. L’organisme, l’un de ceux à qui l’Etat a confié cette mission, estime que au total le palier symbolique de 10kg par habitant et par an collectés a été atteint.

La situation progresse donc, mais certaines habitudes ont la peau dure et le réflexe recyclage de ces appareils souvent onéreux n’est pas encore très répandu. D’après les conclusions d’une enquête citée dans l’article, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les consommateurs veulent garder leurs objets : prix, attachement affectif, envie de le donner ou d’essayer de le revendre, flemme ou problèmes logistiques. Des situations qu’il faut bien identifier pour permettre de convaincre les plus récalcitrants de l’intérêt de la démarche. « Eco-systèmes réfléchit à la mise en place d'un service de récupération des produits dans des points relais. La solution de mettre une nouvelle poubelle dédiée aux DEEE dans les foyers n'est en revanche pas envisageable car ça ne concernerait que le petit électroménager. L'agglomération parisienne est la seule ville à proposer à ses habitants une collecte des petits DEEE dans la poubelle jaune dédiée aux emballages » précise Actu-Environnement.

Lire en intégralité l’article sur le site Actu-Environnement.com






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche