RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/05/2016

Rapport de l'ONU : des millions de morts causés par la pollution

Sébastien Arnaud



En 2012, près de douze millions de personnes sont mortes à cause de la pollution.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne des Inrocks explique que « si les causes sont multiples, le rapport du  Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE)  publié mardi est formel : la situation empire, particulièrement pour les enfants et les femmes enceintes », ajoutant que « si les causes de décès sont nombreuses, la pollution de l’air demeure la plus grande menace pour la santé.  7 millions de personnes en sont mortes pour la seule année 2012. »

Ainsi, « en première ligne : les aérosols ménagers, l’amiante et la pollution par le plomb. Ces deux derniers éléments ayants causé près d’un million de morts en 2012. »





 

Des conclusions cinglantes

Les conclusions du rapport des Nations Unies sont formelles : « plus d’un quart des morts d’enfants de moins 5 ans est provoqué par des altérations artificielles de l’environnement. »

Le directeur, Achim Steiner, assure : « en multipliant les expositions aux produits chimiques, qu’il s’agisse des hommes et des ressources naturelles, nous avons compromis tous nos supports d’existence. »
L’article souligne que « parmi les zones du globe les plus touchées: l’Asie du Sud-Est,  la partie occidentale du Pacifique et le sud du Sahel africain. L’Europe n’est  pas non plus épargnée par les conséquences mortelles de la pollution. »

Le PNUE a lancé « un appel aux pays membres des Nations unies pour prendre des mesures urgentes. » Toutefois, en l’absence d’une « Organisation mondiale de l’environnement », la position du PNUE rôle est purement consultative. L’article des Inrocks affirme ainsi que « le bilan du rapport a beau être effroyable, aucune mesure contraignante n’en découlera », ajoutant que « si le problème n’est pas pris à bras-le-corps, respirer pourrait pourtant devenir un danger de mort. »

Lire l’intégralité de l’article des Inrocks ici.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche