RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
25/05/2016

RSE, discrimination et diversité, le rôle de l’entreprise




Le rapport entre diversité et responsabilité sociale des entreprises (RSE) est un domaine complexe mais qui mérite d’être étudié sans idéologie. S’il existe des effets possibles sur la compétitivité des entreprises, les études sérieuses manquent et c’est surtout sur dans le domaine de la responsabilité et de l’engagement que les entreprises peuvent être sollicitées.


Pixabay - Image libre de droit
Pixabay - Image libre de droit
 Le site La Tribune.fr publie un reportage intéressant sur une réunion qui s’est tenue à Lille le 19 mai. On y voit apparaître différents acteurs locaux de la RSE et du monde du travail discuter de la question de la diversité. Des outils de recrutement sont ainsi dévoilés pour permettre de recruter dans des quartiers ou des zones souvent laissées pour compte. « « Nous aidons les entreprises à aller sur un terrain qu'elles ne connaissent pas et avons mis en place 3.000 points de contacts dans les quartiers populaires. Implanté à Paris, Lyon, Toulouse et bientôt à Lille, notre cabinet de recrutement trouve les talents dont elles ont besoin hors des canaux habituels » explique notamment l’association Mozaïk RH, citée par La Tribune.

Engagement ou efficacité

Aujourd’hui les études et retours sur expériences d’un management plus tournée vers la diversité avec des recrutements aux profils et origines sociales variés manquent. Si certains affirment que la diversité est un levier de compétitivité, d’autres rétorquent qu’il s’agit plus d’un vœu pieux que d’une réalité.
 
Pour motiver les entreprises à faire évoluer leurs critères de recrutement, il est absolument vital d’adopter un langage réaliste et mettre en avant des atouts qui dépassent les seules démonstrations chiffrées. En parallèle du rôle de l’Etat qui met en place des dispositifs d’accompagnements et incitatifs, il faut développer des arguments liés au sens et au rôle de l’entreprise dans la société.
 
En sensibilisant les collaborateurs sur l’intégrations de personnes handicapées ou de profils atypiques dans une équipe, l’engagement et l’esprit d’équipe peuvent être décuplées. Plutôt que de se cantonner à des expériences de « team building » à l’extérieur du lieu de travail, ces expériences managériales peuvent être une piste pour un engagement cohérent et quotidien.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche