RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
28/02/2014

RSE dans le logement social : une initiative européenne




La RSE n’est plus aujourd’hui l’apanage du secteur industriel, ni des grands groupes et multinationales. A l’intersection du service d’intérêt général et de l’économie sociale et solidaire, le logement social s’engage de plus en plus fortement dans la RSE. Un mouvement que le CECODHAS (fédération européenne du logement social, public et coopératif), DELPHIS et l’Association internationale des Locataires ont souhaité étendre et renforcer, avec le soutien de la Commission Européenne.


RSE dans le logement social : une initiative européenne
Par Charlotte Limousin, Project Manager chez Delphis

Ce secteur est rarement présent dans les conférences, rapports, médias ou autres réseaux consacrés à la RSE.  Pourtant, le logement social connait depuis plusieurs années un essor de la RSE, tant en France que dans d’autres pays d’Europe de l’Ouest ; un essor d’autant plus notable que le secteur est essentiellement constitué d’organismes de taille modeste (TPE ou PME).

Relativement mal connu, le logement social, public et coopératif loge pourtant 12% des ménages en Europe. Les 41 500  organisations qui le composent gèrent 27 millions de logements, emploient plus de 350 000 personnes et injectent chaque année plusieurs dizaines de milliards d’euros dans l’économie européenne, en construction et rénovation, mais aussi pour l’entretien et la gestion courante de leur parc. On perçoit ainsi l’ampleur de l’impact social, environnemental et économique de ce secteur. Essentiel à la cohésion sociale et la qualité de vie des habitants de l’Union Européenne, il a sans nul doute un  rôle majeur à jouer pour un développement plus durable, équitable et inclusif. La RSE est un formidable levier pour remplir pleinement ce rôle.
 
La stratégie RSE 2011-2014 de la Commission Européenne prône des approches sectorielles, plus efficaces et pertinentes pour promouvoir une RSE au plus près des enjeux des entreprises et organisations. C’est dans ce cadre qu’a été lancé le projet « European Responsible Housing Initiative » (ERHIN) en mai dernier, affirmant clairement l’engagement du secteur dans la RSE.

Un Forum européen des parties prenantes de l’habitat responsable a été instauré en Novembre dernier. Plateforme de dialogue sur la RSE dans le secteur, il réunit 12 organisations représentant les principales parties prenantes de l’habitat (résidents, financeurs, collectivités et secteur public, secteur de la construction, ONGs,..). Ce forum s’est déjà réuni à deux reprises, pour identifier les principales attentes et les enjeux-clés de RSE pour un bailleur, et élaborer une « Charte RSE », qui sera officiellement lancée lors de la Journée Mondiale pour l’Habitat, le 6 octobre prochain. S’inspirant du Pacte Mondial de l’ONU, cette  Charte énoncera un certain nombre d’engagements sur les cinq dimensions de la RSE (société, environnement, économique, gouvernance, ressources humaines). Elle pourra être signée par tout bailleur européen souhaitant exprimer officiellement sa volonté d’intégrer la RSE dans sa stratégie et ses pratiques, et d’en rendre compte à ses parties prenantes.
 
Cette initiative européenne favorise aussi le partage de bonnes pratiques et d’outils. Un site Internet dédié à la RSE dans le secteur a été mis en ligne. Il comprend une « boîte à outils » rassemblant de la documentation et des exemples de pratiques collectés auprès de bailleurs ou de fédérations nationales. Il propose aussi un ensemble de rapports RSE publiés par des organismes de logement de divers pays européens. Cette « boite à outils » sera progressivement alimentée, notamment grâce aux Trophées Européens de l’Habitat Responsable, ouverts à l’ensemble des organismes représentés par le CECODHAS. Ces Trophées récompenseront en octobre prochain des projets, actions ou « bonnes pratiques » dans chacune des cinq dimensions de la RSE, après sélection par le Forum de parties prenantes.
 
Cette « Initiative Européenne pour un Habitat Responsable » permettra de mettre en lumière les efforts de ce secteur pour promouvoir un logement de qualité, abordable, durable, géré avec éthique et responsabilité. Un projet phare pour la Commission Européenne également, qui espère voir des démarches similaires se développer dans d’autres secteurs.

A propos de l'auteur

Charlotte Limousin est chef de projet au sein de l'association Delphis qui coordonne le projet EHRIN avec le soutien financier de la Commission Européenne.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche