RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
27/06/2016

Qualité de vie au travail, Labeyrie et le modèle à la française

Sébastien Arnaud



La qualité de vie au travail n ‘est pas le privilège des grands groupes ou des startups qui imitent un modèle californien. L’entreprise française Labeyrie, spécialisée dans les produits du terroir, a mis en place des dispositifs, des infrastructures et des initiatives qui visent à améliorer le quotidien des travailleurs.


Image libre de droit - Pixabay
Image libre de droit - Pixabay
« Les Landes passent pour la Californie de l'Europe, à cause des wagons de beach boys qui se ruent désormais sur les vagues à quelques coups de pédale du royaume du foie gras et du saumon fumé. L'esprit du campus Google et du management new age soufflerait-il ici aussi ? » s’interroge le quotidien local Sud-Ouest. Dans un article dédié à l’entreprise Labeurie, le journal montre qu’en France, certaines entreprises dans des secteurs d’activités éloignées des nouvelles technologies mettent en place des initiatives améliorant la qualité de vie.

Labeyrie c’est près de 1 500 employés et 1 200 CDI, explique au Sud Ouest le responsable RSE du groupe, François Aguerre. « Nous avons la chance d'avoir des employés fidèles qui font carrière chez nous. Et on est toujours plus créatif, dynamique et performant, quand on est bien dans sa peau et en pleine santé » confie-t-il.
 

Journée du bien être et santé au travail

« Des stands couverts de bougies parfumées, d'huiles essentielles, de miel, de tisanes, confitures, petits gâteaux et de produits naturels. Des naturopathes, coaches sportifs, diététiciens et spécialistes de la prévention santé à disposition. Du chocolat, des jus de fruits frais à la demande. Des jeux et des quiz dotés de séjours thalasso et de soins… Pépite de la filière agroalimentaire d'Aquitaine, Labeyrie ne rechigne pas à bichonner ses employés, comme à la veille du week-end dernier, lors d'une journée marquée du sceau du bien-être et de la santé au travail » raconte le quotidien local.

Mais si l’initiative est bonne, c’est surtout sur les petits gestes du quotidien qui peuvent améliorer la vie des collaborateurs. Avec une salle de sport, des coaches sportifs et de yoga, des sorties sportives en dehors du travail l’entreprise montre qu’il n’existe pas qu’une seule vision du bien-être au travail qui imiterait Google ou l’esprit d’entreprise des groupes californiens.

Lire ici en intégralité l’article du journal Sud Oues





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche