RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
03/05/2017

Protection des océans : des élus locaux de l'UE demandent une politique européenne




«La priorité absolue des villes et des régions pour la croissance bleue est la création d'emplois durables et de qualité. Cela passe par un effort de recherche. Nous mettons en avant un objectif cible de 10 % du budget de la politique de recherche contribuant à la croissance bleue», a souligné Christophe Clergeau, conseiller régional des Pays de la Loire et membre du Comité européen des Régions, lors de la conférence ministérielle sur la "croissance bleue" et la gouvernance des océans dans l'UE.


La «Croissance bleue» est la stratégie à long terme de l'Union européenne visant à soutenir la croissance durable dans les secteurs marin et maritime.

Elle reconnaît que les mers et les océans offrent un potentiel considérable en matière d'innovation et de croissance, l'économie «bleue» représentant 5,4 millions d'emplois et une valeur ajoutée brute de près de 500 milliards d'euros par an.

La présidence maltaise et la conférence ministérielle organisée le 20 avril à Malte offrent une occasion unique de donner une impulsion nouvelle à la stratégie européenne de la "Croissance bleue".

Lors de la conférence, Christophe Clergeau, auteur du Comité européen des régions (CdR) du rapport «Une nouvelle étape pour la politique européenne de croissance bleue» a déclaré: «Pour le Comité européen des régions la mer ne doit plus être seulement un objet de projets mais devenir un objet de politique. Nos échanges et la déclaration adoptée aujourd'hui n'auront pas de sens si le Conseil ne fixe pas un nouveau cadre de gouvernance, et ne donne pas un mandat clair à la Commission européenne pour engager rapidement de nouveaux projets. Nous proposons la mobilisation d'un vice-président de la Commission, la tenue d'un "Conseil Mer" annuel, et la rédaction d'un livre blanc sur «La mer au coeur de l'Europe», afin d'assurer la transversalité nécessaire, élaborer et piloter la feuille de route dont nous avons besoin.

L'économie circulaire, un rôle clé

Lors de leur réunion, les ministres européens ont adopté une déclaration mettant l'accent sur le rôle de l'économie circulaire, des technologies propres et des énergies renouvelables dans la stimulation d'une croissance économique durable liée aux océans et aux mers d'Europe.

Elle insiste sur le soutien au transport maritime, à la pêche et au tourisme nautique, au moyen du développement des qualifications et de la création d'emplois. La déclaration souligne par ailleurs l'impact du changement climatique sur les écosystèmes marins et met en avant le rôle des océans dans la lutte contre la hausse des températures.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche