RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
18/04/2016

Protection de la biodiversité : des collectivités locales récompensées

Sébastien Arnaud



Comme les années précédentes, le Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) s'associe à cette 6ème édition du concours Capitale française de la biodiversité qui vise à récompenser les collectivités locales mettant en oeuvre des démarches exemplaires en matière de protection et de restauration de la biodiversité. Cette nouvelle édition 2016 débute le 1er mars avec pour thème central « Sols et biodiversité ».


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un communiqué de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature explique que « ce concours national s'adresse depuis 2010 à toutes les communes de plus de 2 000 habitants, communautés de communes, communautés urbaines ou d'agglomération, syndicats d'agglomération nouvelle ou métropoles, afin d'élire annuellement la « Capitale française de la biodiversité » et de récompenser les collectivités les plus investies dans la protection, la restauration et la valorisation de leur patrimoine naturel. »
 

Un thème complet

L'édition 2016 porte sur le thème « sols et biodiversité : urbanisme, espaces verts, agriculture, forêt, prévention des risques naturels, les sols sont le socle du vivant ! ».

Véritables ressources nécessitant d'être gérées, les sols sont le socle indispensable du vivant et par conséquent de la plupart des activités humaines à travers l'urbanisme, les espaces verts, les activités agricoles et forestières, la prévention des risques naturels. Le communiqué de l’UICN souligne ainsi que « les collectivités locales sont en première ligne pour limiter leur dégradation, préserver leur bon fonctionnement voire les restaurer. »

Les collectivités candidates sont ainsi invitées par l’UICN « à présenter des actions exemplaires qu'elles auront réalisées aussi bien en matière d'occupation des sols ou de documents d'urbanisme et de planification, que des actions de connaissances, de gestion ou de restauration écologique de milieux naturels, de désimperméabilisation et de lutte contre l'artificialisation ou l'érosion des sols. »

Plusieurs ateliers régionaux d'écologie urbaine « seront organisés partout en France pour sensibiliser l'ensemble des acteurs concernés. Le premier est organisé à Paris jeudi 10 mars 2016, par Natureparif et le CNFPT. »

Le communiqué précise que « les villes et intercommunalités ont jusqu'au 31 mai 2016 pour faire parvenir leur candidature en se connectant sur le site du concours www.capitale-biodiversite.fr »
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche