RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/01/2016

Produrable invite la RSE dans le monde réel

Noémie Monti



En ce début 2016 s’ouvrent les inscriptions de la 9ème édition du Salon Produrable. Un rendez-vous professionnel des acteurs de la RSE et du développement durable qui se déroulera au Palais des Congrès les 30 et 31 mars prochains. Repenser l’ancrage actuel de la RSE dans les entreprises et confronter cette nécessaire responsabilisation à la réalité : tels sont les objectifs phares de cette prochaine édition intitulée « RSE : bienvenue dans le monde réel ».


Ce salon s’inscrit dans la continuité de la COP21. C’est par le biais de diverses conférences mais aussi de rendez-vous d’affaires et de discussions que Produrable entend ici valoriser la RSE comme véritable outil de performance aux yeux des entreprises.
Car les multiples défis de la transition énergétique s’imposent aujourd’hui aux entreprises. Et celles-ci doivent y faire face. Les discours sur la RSE et le développement durable semblent désormais faire l’unanimité mais il reste à apporter les réponses concrètes qui leur permettront de négocier au mieux ce nécessaire revirement.

L’idée est ici de promouvoir la RSE sous un nouveau jour, non plus comme une contrainte mais davantage pour ce qu’elle est aujourd’hui : une source de création de valeur. Atout concurrentiel, source d’attractivité ou encore gage de confiance, des applications concrètes d’intégration de la RSE par certaines entreprises ont au fil des années prouvé qu’engagement et performance économique pouvaient faire bon ménage. Les best practices dans ce domaine existent, il ne reste qu’à en améliorer la visibilité auprès des différents acteurs.

« RSE : bienvenue dans le monde réel », c’est donc ce rendez-vous devenu incontournable pour tous les acteurs engagés sur ces problématiques complexes. C’est d’ailleurs sous le haut patronage du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie que le salon réunit chaque année bon nombre de professionnels, et ce depuis 8 ans déjà. Les participants auront donc 48h devant eux pour penser la relation entre RSE et réalité et proposer des solutions optimales pour faire face à ces nouveaux défis.
Ce rendez-vous mettra tout particulièrement à l’honneur le thème de la santé en en abordant les multiples facettes : santé environnementale, relation santé et bien-être, qualité de vie au travail ou encore aux liens RSE/ Santé et Santé/Climat. Et les deux secteurs phares que sont l’agro-alimentaire, ainsi que le commerce et la distribution, seront, eux aussi, tout particulièrement passés au peigne fin à cette occasion.

On trouve logiquement à l’agenda du salon six thèmes phares à discuter: la stratégie & la gouvernance RSE, l’économie circulaire, la transition énergétique, la finance responsable, l’innovation sociale & solidaire, et les achats responsables. Le salon entend ainsi transmettre une idée de la RSE comme outil de performance en amenant les acteurs à penser son intégration optimale dans les stratégies business.  De simple orientation théorique, la RSE est donc aujourd’hui devenue une réalité et, de toute façon, « on ne peut pas faire autrement », estime Cécile Colonna D’Istria.

Les visiteurs devraient donc en ressortir, convaincus qu’il est possible pour toute entreprise de faire d’une conduite responsable une source de valeur ajoutée. Un projet qui s’inscrit finalement dans l’air du temps alors que les impératifs d’image et les discours de développement durable semblent avoir définitivement modelé le comportement des consommateurs. Dans un tel contexte, penser la responsabilité et l’engagement des entreprises n’a peut-être jamais été aussi pertinent.

Produrable, en quelques chiffres, c’est un engagement de plus de 8 ans pour le développement durable et la RSE. Ce sont environ 3000 visiteurs, plus de 100 partenaires, 200 conférenciers et 50 journalistes qui se regroupent pour comprendre et apprivoiser le tournant de la transition énergétique. Un évènement à ne pas rater pour quiconque désire comprendre et penser le modèle de croissance de demain.  





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche