RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/11/2017

Passer de la gestion des déchets à la gestion des ressources : le défi de Nicolas Hulot




Comment arriver à réduire de moitié la mise en décharge, et recycler 100% des plastiques d'ici 2025 ? Comment passer de la gestion des déchets à la gestion des ressources ? La feuille de route économie circulaire doit proposer des mesures concrètes pour atteindre ces objectifs. Nicolas Hulot et Brune Poirson ont lancé les travaux de cette grande consultation associant les acteurs du secteur et les citoyens, mardi 24 octobre.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Envisager la rareté des ressources comme la norme et non l'exception, devenir une civilisation d'économie des ressources et non plus du gaspillage : c'est un véritable changement de paradigme et un nouveau modèle de société qu'a défendu Nicolas Hulot en ouverture du premier comité de pilotage de la feuille de route économie circulaire, mardi 24 octobre dernier.

Si les objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 sont clairs en matière d'économie circulaire (réduire de moitié la mise en décharge d'ici 2025, valoriser 70% des déchets du BTP d'ici 2020, entre autres), auxquels s'ajoute l'objectif du Gouvernement de recycler 100% des plastiques d'ici 2025, il reste à définir les modalités concrètes pour les mettre en oeuvre, comme le prévoit le Plan Climat dévoilé en juillet 2017.
 

Une feuille de route participative

Sur ce sujet complexe impliquant une multitude d'acteurs : entreprises, consommateurs, collectivités, associations, Etat; une approche intégrée est nécessaire, comme l'a souligné Brune Poirson dans sa présentation de la méthode d'élaboration de la feuille de route. Pour cela, les diverses parties prenantes institutionnelles travailleront ensemble au sein de quatre ateliers de travail thématiques.

En parallèle de ces travaux d'experts, le public sera invité à participer à une consultation en ligne à compter du 30 octobre 2017. Les propositions recueillies serviront à alimenter la réflexion des parties prenantes et pourront nourrir le projet de feuille de route. Celui-ci sera soumis à une nouvelle consultation du public courant janvier 2018, avant publication de la feuille de route en mars 2018.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche