RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/02/2017

Nouveau bonus pour les vélos électriques




Jusqu'ici exclu de tout dispositif national d'aide, les vélos à assistance électrique auront eux-aussi leur bonus : 20 % du prix d'achat dans la limite de 200 euros.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Dans un communiqué, « Réseau Action Climat » donne l’occasion à sept organisations de se réjouir de l'annonce de la Ministre de l'environnement Ségolène Royal concernant la création de ce dispositif, affirmant : « Déjà mise en pratique avec succès dans certaines collectivités, cette mesure était attendue pour le territoire national. Elle marque une étape importante pour la reconnaissance du vélo en tant que mode de déplacement à part entière, et comme solution de mobilité durable. »
 
Réseau Action Climat assure que le vélo à assistance électrique (VAE) permet de réduire la pollution de l'air par rapport aux deux-roues motorisés et aux voitures, tout en allégeant les efforts et la sur-ventilation des cyclistes fragiles.

De plus, c'est également une solution pour la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre des transports, en particulier en zone périurbaine ou rurale où les solutions de transports publics sont moins développées. En effet, la moitié des usagers du vélo à assistance électrique qui ont déjà bénéficié d'une aide locale à l'achat d'un VAE ont fait ce choix en remplacement de la voiture, selon l'étude de l'Ademe sur les bénéfices des services vélo.


 

Vers une politique cyclable à long terme ?

Réseau Action Climat réclame ainsi « une politique cyclable volontariste », en commençant par le déploiement complet des mesures déjà partiellement mises en place, comme l'indemnité kilométrique vélo.

Pour encourager efficacement les déplacements domicile-travail à vélo, elle doit être obligatoire dans le secteur public comme le secteur privé, être cumulable avec le remboursement de 50% de l'abonnement transport en commun.

Son plafond de défiscalisation, aujourd'hui limité à 200 euros, doit se montrer plus généreux. Espérons aussi que le nouveau bonus soit prochainement élargi à d'autres usages utilitaires tels que les vélos cargo et pliants.

Enfin, les associations représentées par Réseau Action Climat « attendent la mise en oeuvre d'une véritable stratégie nationale de développement des mobilités actives (marche et vélo). »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche