RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/12/2016

Nestlé va produire des confiseries moins sucrées et plus naturelles




Le géant de l’agroalimentaire Nestlé annonce qu’il va changer la recette de fabrication de ses produits pour qu’ils soient 40% moins sucrés en gardant le même goût. Grâce à un mystérieux « ingrédient naturel » la compagnie promet un miracle nutritif aux effets positifs sur la santé publique mais aussi la bonne conscience des consommateurs.


Et si sans changer de goût les confiseries pouvaient être moins riches en sucre ? C’est la promesse folle que vient de faire Nestlé. Le groupe planétaire vient en effet d’annoncer qu’il avait trouvé un moyen pour produire ses confiseries avec moins de sucre sans altérer le goût et tout ça grâce à un ingrédient naturel. « Nos scientifiques ont découvert une manière complètement nouvelle d'utiliser un ingrédient naturel traditionnel » avance le communiqué qui promet 40% de sucre en moins. « Quid du goût? Les scientifiques de l’entreprise assurent qu’il restera inchangé (comprenez toujours aussi sucré…) car la technique repose sur l’usage de ce fameux "ingrédient naturel" pour modifier la structure du sucre afin d’en mettre moins dans le chocolat, mais avec une sensation gustative similaire » explique France Soir.
 

Commercialisation pour 2018 au plus tôt

A l’approche de Noël, il ne faut pas trop vite s’emballer car la nouvelle technique de fabrication n’est pas encore commercialisable. « Le procédé devra d’abord être breveté et ne sera utilisé sur les chaînes de production des Kit Kat, Lion, Nuts et autres Smarties qu’à partir de 2018. Et l’entreprise n’a d’ailleurs pas communiqué précisément la liste des produits qui seront concernés. Et Nestlé n’a –bien entendu– laisser filtrer aucune information sur la nature précise de cet ingrédient mystérieux qui aurait le pouvoir de réduire de presque moitié le niveau de sucre à injecter dans les friandises » continue le site de l’ancien quotidien français.

Si la technique était validée, il est certain que Nestlé mettrait par la même occasion un gros coup de pression sur la concurrence en montrant que les confiseries et autres produits de ce type peuvent atteindre des critères plus attentifs à la santé publique.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche