RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/10/2015

Multiplication des prix RSE, ce qu’il faut retenir de cette nouvelle mode

Sébastien Arnaud



Le site Youphil.com jette un pavé dans la mare en s’interrogeant sur le sens de la multiplication des prix RSE. Pour le site, c’est le résultat d’une mode d’une nouvelle manière de communiquer mais surtout de valoriser des pratiques internes sans remettre en question la valeur des indices, labels et normes distribués par des organismes indépendants.


Pixabay, Crative Commons
Pixabay, Crative Commons
« Il ne se passe pas une semaine, un mois, sans que les journalistes ne reçoivent dans leurs boîtes mails, déjà au bord de l’implosion, des communiqués de presse, annonçant des remises de prix pour récompenser des "entreprises vertueuses" dans le domaine de la RSE (la plupart précédées d’un cocktail pour appâter ledit journaliste, cela va sans dire…) » avance Youphil.com.

Avec cet article dédié à la multiplication de ces récompenses, le site jette un pavé dans la mare en notant une tendance qu’il est difficile de manquer pour ceux qui s’intéressent aux sujets de la responsabilité sociétale de l’entreprise. Pour les entreprises, ces événements sont intéressants parce qu’ils permettent de communiquer autour de ces soirées ou remises de prix.

L’efficacité en question

Pour Youphil.com,  ces prix « ont pour point commun d’inciter les entreprises à s’améliorer en offrant une tribune à celles qui ont fait leurs preuves. C’est la logique de promotion des "bonnes pratiques": la conviction que c’est par l’exemple que le monde de l’entreprise pourra devenir plus responsable. Mais les consommateurs sont très peu réceptifs aux politiques internes des entreprises. Et pour le grand public, difficile de concevoir qu’une entreprise puisse être récompensée pour ses efforts en matière sociale et environnementale quand celle-ci perpétue des pratiques moins avouables sur d’autres fronts. »

Plus loin, l’article souligne un aspect tout aussi central : « Peu audibles du grand public et des consommateurs, les prix de la RSE s’inscrivent dans le cadre de démarches d’amélioration internes aux entreprises. »

Loin d’être inutiles, ces récompenses devraient donc être remises à leur juste place, des petits événements qui peuvent s’avérer positifs mais ne sauraient avoir la même valeur que les labels, indices ou normes distribués par des organismes indépendants.

Lire ici en intégralité l’analyse du site Youphil
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche