RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
19/09/2014

Marche et vélo, moyens de transports qui progressent le plus

Jean Camier



Le baromètre 2014 d’OpinionWay sur le budget transports des Français vient de sortir. Les trajets à pied et à vélo enregistrent les progressions les plus importantes. La voiture reste largement en tête avec 76% des Français, contre 41% pour la marche. Le vélo progresse de deux points pour atteindre 14% et dépasse même le bus.


Creative Commons
Creative Commons
Le baromètre OpinionWay sur le budget transports montre surtout que le premier argument dans le choix d’un moyen de transport plutôt qu’un autre est d’ordre financier. C’est avant tout pour faire des économies qu’un nombre croissant de Français marchent ou pédalent pour aller travailler. Par rapport aux résultats de cette enquête en 2013, la marche et le vélo sont les deux moyens de transport qui progressent le plus.

Indétrônable, la voiture caracole en tête avec 76% des Français qui continuent à l’utiliser. En revanche, on s’approche de la moitié des personnes qui marchent avec 41%, soit une progression de trois points par rapport à 2013. 14% des Français effectuent leurs trajets quotidiens en vélo, c’est deux points de plus qu’en 2013. Élément intéressant, le vélo atteint le même niveau que le bus en légère baisse.

Budget transport toujours en baisse

L’enquête montre que ces choix ont un impact immédiat sur le budget moyen consacré aux transports. Etant donné la très faible inflation et les prix de l’essence, beaucoup de personnes ont décidé de modifier leurs habitudes pour payer moins dans ce domaine. En 2014, le budget moyen est de 200 euros, il était de 206 euros en 2013 et 227 en 2012.

Les inquiétudes des ménages vis-à-vis de leur pouvoir d’achat prennent beaucoup de place dans le choix d’un moyen de transport. La part des personnes interrogées qui indique choisir en fonction de l’impact environnemental est en baisse d’un point pour atteindre 12% des sondés.

Enfin, une nette progression a été enregistrée sur le temps de trajet. Ainsi, 46% des sondés le placent en critère de choix contre seulement 33% en 2012. « Particulièrement prégnante, cette problématique semble même orienter les changements d'habitudes auxquelles semblent prête une partie des Français pour réduire un peu plus leurs dépenses de transports. Cette année en effet, seules les options réduisant le temps de trajet progressent dans l'esprit des personnes interrogées qui sont prêtes soit à déménager, pour 10% d'entre elles (+1), changer d'entreprise (9%, +2 pts) ou encore développer le télétravail (11%, +1pt) » souligne Metronews.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche