RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/10/2015

Les Maires francophones s'engagent pour des villes solidaires




Le Sommet des Élus locaux pour le Climat à l'Hôtel de Ville aura lieu dans un mois. A cette occasion, les villes membres du réseau de l'Association internationale des Maires francophones (AIMF) ont adopté une Déclaration pour des villes innovantes et solidaires, pendant l'Assemblée générale de l'AIMF à Tunis, présidée par Anne Hidalgo, Maire de Paris.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.

Les villes membres du réseau de l'Association internationale des Maires francophones (AIMF) ont adopté une Déclaration pour des villes innovantes et solidaires.

Un communiqué de la Ville de Paris souligne les objectifs d’une telle déclaration. 


Des « porteurs de solutions »

La Ville de Paris explique d’abord son envie d’agir « face aux multiples défis auxquels ses villes sont confrontées, face aux conflits de toutes natures, face à l'exclusion sociale, à la menace climatique et la montée de l'extrémisme. » En effet, comme le précise l’article, « les maires sont désormais des acteurs incontournables, capables d'apporter des solutions concrètes, pratiques et innovantes, dans l'esprit de solidarité et de coopération qui animent toutes les villes de l'espace francophone. »

Les maires affirment ainsi saluer « unanimement l'adoption des nouveaux objectifs de développement définis les Nations Unies, que renforce aujourd'hui la mobilisation précédant la Conférence mondiale sur le climat (COP21) qui aura lieu en décembre prochain à Paris », et ajoutent : « ancrée au plus près de nos territoires et au plus proche de nos concitoyens, notre action est menée en complémentarité avec les organisations internationales et les États, nourrissant des relations privilégiées avec les associations, les entreprises et les fondations philanthropiques. »
 
L’ensemble des maires réaffirme le but de leur action : «  relier les questions sociales, migratoires et climatiques dans un seul et même engagement. Nous partageons en effet une conviction profonde et simple : nous, pouvoirs périphériques sommes confrontés aux mêmes défis universels, ceux de placer la lutte contre la pauvreté, l'exclusion et l'injustice au centre de l'action politique, d'affermir la démocratie participative partout où c'est possible, d'accueillir les réfugiés et d'accompagner le développement harmonieux de nos sociétés, dans un souci de protection de l'environnement et de défense de toutes les cultures. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche