RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/03/2017

Le rôle des frontières dans la transition énergétique

Sébastien Arnaud



La Mission opérationnelle transfrontalière (MOT) publie un communiqué qui liste les projets en rapport avec les frontières et qui contribuent à la transition énergétique. Preuve que tous les acteurs sont mis à contribution dans ce grand virage énergétique européen.


ILD
ILD
La Mission opérationnelle transfrontalière (MOT), mission interministérielle créée il y a vingt ans, publie un communiqué dans lequel elle montre que les acteurs transfrontaliers aussi veulent jouer un rôle dans la transition énergétique.
 
La MOT rappelle d’abord qu’elle a été partie prenante dans des réflexions sur les initiatives qui peuvent être mises en œuvre par les acteurs frontaliers. Parmi ces dernières, « Le cluster transfrontalier FURGY Clean Innovation accompagne les entreprises du domaine de l'énergie propre à la frontière Allemagne-Danemark dans le développement d'activités innovantes : échanges d'expériences, transfert de technologies, développement de partenariats. » Ou encore « le projet SEREH (qui) prévoit la mise en place d'un smart grid transfrontalier entre la ville allemande de Haren, qui produit quatre fois sa consommation énergétique grâce aux renouvelables, et le centre industriel néerlandais de Emmen, afin de créer une boucle énergétique locale. »
 
Dans la cadre de la consultation pour le « Plan National pour l’Adaptation au Changement climatique » lancé par le ministère de l’Energie, des recommandations sont en cours d’élaboration pour aborder tous les aspects de cette question. « La MOT participe au groupe "Action Internationale", pour qui le transfrontalier est un axe de travail important. Elle a apporté sa contribution sous la forme d'une note sur les enjeux de l'adaptation au changement climatique dans un contexte transfrontalier et proposé des recommandations » avance le communiqué.
 
Plus qu’anecdotique, l’implication de la MOT est soutenue par un réseau important d’acteurs de l’énergie. « ERDF a rejoint le réseau de la MOT, apportant son éclairage technique et son expertise concernant les mécanismes et les enjeux de la distribution de l’électricité sur les territoires. La MOT pourra accompagner, grâce à son savoir-faire et à sa connaissance des acteurs locaux et nationaux, l’évolution du distributeur tout particulièrement, dans sa réflexion et ses actions en lien avec les questions européennes et transfrontalières » écrivait l’électricien français en 2013 en apportant son soutien à l’organisme.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche