RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/11/2017

Le projet ePoP, petites ondes participatives




"ePOP" est une initiative au service des populations insulaires du Pacifique particulièrement exposées aux conséquences des changements climatiques.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
RFI Planète Radio (groupe France Médias Monde) et l'IRD ont lancé "ePOP", le premier programme d'aide au développement fondé sur un réseau insulaire citoyen d'observation, d'information et d'échanges. ePOP promeut la diffusion d'une information collaborative, accessible et de qualité à partir d'observations recueillies par des jeunes volontaires du Pacifique responsables et solidaires, les "ePOPers".
Issus de nombreux pays et territoires du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Fidji, Vanuatu, Nouvelle-Zélande), les ePOPers réalisent de courtes vidéos où sont relayés les témoignages, constats et interrogations des populations locales, sur les conséquences des changements climatiques qui affectent leur environnement. Celles-ci sont ensuite postées sur le site participatif, bilingue français/anglais, https://epop.network/ et sur les réseaux sociaux. Afin d'apporter des réponses concrètes aux problématiques ainsi soulevées, ePOP fait appel à une communauté internationale de chercheurs mobilisée par l'IRD .
ePOP est développé en partenariat avec la Fondation TARA Expéditions et avec le soutien de la Fondation de France, du Pacific Island Development Forum (PIDF), de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de l'Université du Pacifique Sud (USP) et de la Fondation Alliance française. Le projet est parrainé par Elisabeth Holland, directrice du Centre Pacifique pour l'environnement et le développement durable de l'Université du Pacifique du Sud et co-récipiendaire du prix Nobel de la Paix en 2007.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche