RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/07/2015

La transition énergétique : les académies des sciences française et allemande souhaitent unir leurs forces




En décembre 2015, la « COP21 », également connue sous le nom de la Conférence sur le Climat à Paris, tentera d’avoir un accord universel juridiquement contraignant sur le climat, ayant pour but de maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2°C.


La transition énergétique : les académies des sciences française et allemande souhaitent unir leurs forces
A l’approche de la Conférence sur le Climat à Paris, les quatre académies nationales de France et d’Allemagne ont rendu publique dans un communiqué , le 10 juillet dernier à Paris, une Déclaration conjointe, qui appelle clairement la France et l’Allemagne à renforcer leur coopération l’une vis-à-vis de l’autre. Le  texte insiste sur trois paris cruciaux: contenter la demande mondiale d’énergie, diminuer la consommation d'énergie des pays développés et affaiblir les émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Dans leur communiqué de presse du 10 juillet, les quatre académies nationales de France et d’Allemagne affirment : « Bien que la France et l’Allemagne aient pris des voies différentes pour leur production d’énergie électrique, qui représente environ 25% de leur consommation d’énergie, les deux pays affrontent de nombreux problèmes communs et peuvent bénéficier mutuellement du partage de leurs connaissances, de leurs succès et de leurs difficultés ; ils peuvent anticiper les défis à venir et identifier les priorités pour une coopération plus étroite. »

Recherche et formation

Les quatre institutions rappellent l’importance de la recherche scientifique « sur des thématiques transversales, et sur des approches innovantes pouvant également contribuer à augmenter la compétitivité internationale de l’industrie européenne. »
Elles proposent divers champs d’action où la collaboration commune des deux pays (France et Allemagne) est possible, comme « l’efficacité énergétique, les réseaux, la mobilité, les technologies autour du nucléaire, les énergies renouvelables et le stockage de l’énergie, les aspects sociaux et économiques de la transition énergétique... »

Dans le texte, elles rappellent également le besoin permanent de former le grand public sur les questions liées à l’énergie « et leur impact sur la société en général ».
Enfin, pour parler d’actions communes et concrètes, les Académies souhaitent que soit accordé « un accord international ambitieux » au cours de la Conférence sur le Climat. Pour cela, elles encouragent la « création d’un Comité consultatif sur la recherche franco-allemand », à la tête duquel se trouveraient les quatre Académies. Ce Comité consultatif permettrait entre autres d’échanger autour de différents domaines de recherche communs à la France et à l’Allemagne.
 
 
 
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche