RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
30/07/2014

La « loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte » présentée en Conseil des ministres

Roxanne Alvis



La « loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte » a été présentée par la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie Ségolène Royal mercredi 30 juillet 2014 en Conseil des ministres, six semaines après sa première présentation. Le texte sera discuté à l'Assemblée à partir du 1er octobre.


(Capture d'écran BFMTV)
(Capture d'écran BFMTV)
Diviser par deux la consommation d'énergie de la France d'ici 2050, c'est l'une des grandes ambitions du projet de loi sur la transition énergétique. Porté par la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie Ségolène Royal, le texte vise également à diminuer la consommation des énergies fossiles de 30 % d'ici 2030 et à doubler la part des énergies renouvelables. Autre objectif : abaisser de 40 % les gaz à effet de serre à l'horizon 2030.

Déclinée en 64 articles, la « loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte » est « une loi d’action et de solution », a déclaré l’ex-présidente de la région Poitou-Charentes, qui entend mobiliser « toutes les forces vives de la nation, citoyens, entreprises, territoires, pouvoirs publics ». Le coût total de la future loi est estimé à environ 10 milliards d’euros par Ségolène Royal.

L’enjeu est de réduire la facture énergétique de 67,8 milliards d’euros qui pèse sur la balance commerciale de la France, mais aussi de répondre au défi du réchauffement climatiqueLa transition énergétique doit aussi servir à alléger les factures de chauffage des ménages : la rénovation de 20 millions de logements mal isolés est en jeu.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche