RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/07/2017

La RSE vue par le secteur marketing

Sébastien Arnaud



Un article publié par une école de publicité sur le site « Marketing-professionnel » en dit long sur la vision de la RSE par ce secteur. Le texte montre notamment que la RSE s’est imposée comme un concept incontournable pour les professionnels du marketing.


ILD
ILD
Depuis que la RSE s’est imposée comme un sujet clé dans les campagnes marketing et la communication en générale. De plus en plus de marques essayent de renvoyer une image de responsabilité sociale. Une situation qui amène d’ailleurs un nombre croissant d’observateurs, dont RSE Magazine, à aborder la question du « RSE Washing » (voir ici notre article).

Dans ce contexte, l’article publié sur le site Marketing-Professionnel.fr et signé par l’Ecole supérieure de publicité (ESP) est particulièrement intéressant. « Il semblerait que le niveau d’attente en matière de responsabilité d’entreprise se soit multiplié de même que l’étendue de son champ. L’importance accordée aujourd’hui, au moins dans les discours, à la responsabilité d’entreprise serait la conséquence d’un double phénomène. D’un côté, la société a réduit son seuil d’acceptabilité des risques, de l’autre, les entreprises connaissent une grave crise de légitimité et sont en quête d’un regain de confiance auprès de la société civile » analyse l’article.

Une réflexion pertinente qui montre que les professionnels de la communication ont bien saisi les enjeux et le phénomène de la responsabilité : « Prenons exemple de la réputation. Le Reputation Institute évalue à 40% le poids de la RSE dans la réputation globale de l’entreprise. Car ce qui rend la réputation d’une entreprise stratégique, c’est précisément le lien direct entre la réputation et les comportements des parties prenantes. Si la réputation est bonne, un investisseur sera prêt à investir dans la société, un consommateur à acheter ses produits, un candidat à y travailler… »

Ceci étant admis, l’article de l’Ecole supérieure de publicité finit par souligner le rôle du secteur marketing. Selon elle, « les consommateurs ont parfois une considération positive vis-à-vis de certaines entreprises qui n’est pas confirmée par des informations concrètes sur leurs investissements en matière de responsabilité. Cela souligne donc que le grand public manque d’informations sur les engagements RSE réellement pris par les entreprises. À nous communicants d’être prudents face à la stratégie mise en œuvre, et de ne pas oublier que ce sont les consommateurs qui feront changer les comportements des entreprises ! »

Lire l’article en intégralité sur le site Marketing-Professionnel.fr





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche