RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/12/2014

L’entreprise sans papier, c'est possible mais ça coûte cher




Le Courrier International a déniché dans la presse étrangère une entreprise qui fonctionne sans papier. Basée aux Pays-Bas, la société informatique Decos a numérisé tous les supports et interdit le papier partout, même aux toilettes…


Le magazine français Le Courrier International, a trouvé dans presse hollandaise un article qui rapporte l’existence d’une société qui fonctionne sans papier. « Basée dans l'ouest du pays, cette société informatique qui compte un quart des collectivités locales parmi ses clients, a proscrit le papier pour des raisons écologiques. Partout le papier est absent, y compris dans les toilettes » explique l’article qui s’appuie sur les informations du quotidien néerlandais NRC Handelsblad.

Pour mettre en place une structure véritablement sans papier, les dirigeants de la société ont mis les moyens. D’abord, « tout courrier papier est renvoyé systématiquement à l’expéditeur, et les fournisseurs qui refusent d’envoyer des factures numériques sont écartés » et des investissements de tailles ont été effectués pour rendre l’expérience possible.

Expérience coûteuse

« En revanche, ce choix "a un coût considérable". Par exemple, la société a équipé chaque employé – 60 aux Pays-Bas et 120 en Inde – d’un Ipad, et elle a installé des tableaux numériques devant chaque salle de réunion pour gérer les réservations » continue Le Courrier International. 

D’un point de vue pratique, travailler dans le secteur de l’informatique facilite l’engagement qu’a pris la société. En effet, les employés ont même conçu une application pour faciliter la prise de notes pendant les réunions.

Même si aucune société n’est allée aussi loin dans le bannissement du papier, Devos a accepté de faire quelques concessions pour éviter d’effrayer les clients. En effet, « si la plupart des toilettes sont 'japonaises', à savoir équipées d’un système lavant-séchant, certaines ont toujours des rouleaux-toilettes. "L’autre jour, un client est venu avec son propre rouleau-toilette dans son sac, au cas où. Bien entendu, ce n'était pas nécessaire", rajoute le directeur. »

Enfin, d’un point de vue de l’image, l’investissement s’est avéré gagnant. Une société informatique qui fait le pari du tout numérique fait  parler d’elle jusque dans la presse étrangère.






1.Posté par EDERY Albert le 08/08/2015 00:00
J`aimerais bien obtenir vos coordonnees et adresse afin de savoir si je peux commercialiser votre machine ' lave-fesses' et etablir un point de vente en Israel. Merci par avance !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche