RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/01/2017

L’année 2017 commence sous le signe de l’environnement




Une vingtaine de mesures environnementales entrent en vigueur en janvier 2017. Pesticides, sacs plastiques, vignette à Paris, bonus électrique vont ainsi s’appliquer au fur et à mesure.


ILD
ILD
Qui a dit que rien n’était fait pour l’environnement ? Parmi les nouveautés de l’année 2017, une vingtaine de mesures environnementales entrent en vigueur et vont influer sur nos habitudes. « A compter de ce dimanche 1er janvier et dans les semaines qui vont suivre, plusieurs nouvelles dispositions majeures entreront en vigueur, formant en quelque sorte la « queue de comète » des actions développées sous ce quinquennat, essentiellement dans le cadre des lois sur la transition énergétique et de la défense de la biodiversité » résume le quotidien Les Echos.

Parmi les nouveautés les plus importantes et qui touchent le plus notre quotidien on retient en premier la disparition complète des sacs plastique à usage unique. Partis depuis le 1er juillet dernier des caisses, ce sont maintenant des rayons de fruits et légumes que leur absence se remarquera. Ensuite les amateurs du jardinage vont vite réaliser que leurs pesticides préférés ne sont plus disponibles en libre-service. Cette nouveauté accompagne l’interdiction des pesticides pour tous les espaces verts qui dépendent de l’Etat ou des collectivités.

La voiture en première ligne

S’il n’est pas question ici d’être exhaustif, il faut néanmoins souligner les différentes mesures qui touchent la voiture. Ainsi, parmi les mesures phares, « les garagistes et les professionnels de la réparation de voitures devront être en mesure de proposer à leurs clients d'utiliser des pièces de rechange recyclées à la place de pièces neuves.  Cette alternative est plus économique pour le consommateur (de 30 à 50 % pour des moteurs et des boîtes de vitesse mêlant des composants neufs et usagés) et permet de réduire le prélèvement de matières premières. »

Par ailleurs, à partir du 16 janvier les véhicules circulant dans Paris devront arborer une vignette « Crit’air » qui va afficher leurs émissions et encadrer les droits de circulation et de stationnement. Enfin, le bonus des voitures écologique change « le nouveau barème va surtout profiter à l'acquéreur d'un véhicule électrique : jusqu'à 10.000 euros avec la prime prévue pour se débarrasser de son diesel. Le nouveau propriétaire d'un deux ou trois roues électrique peut désormais prétendre à un bonus de 1.000 euros. Enfin, toutes les nouvelles commandes de bus en centre-ville devront concerner des bus électriques et au bio-gaz. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche