RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/09/2017

Football et RSE, le club Olympiakos montre le chemin

Sébastien Arnaud



Le sport et particulièrement le football du fait de sa grande popularité, sont des enjeux majeurs pour le développement de la RSE. Une réalité que le club d’Athènes Olympiakos a très bien compris en se positionnant comme pionnier en la matière.


ILD
ILD
Un club de foot c’est aussi une entreprise, voire des entreprises. Ils sont donc concernés par les questions de RSE. La médiatisation très importante de ce sport leur donne peut-être même une plus grande responsabilité dans le domaine. Comme dans les autres secteurs, les mentalités évoluent et on voit émerger ci et là des initiatives dans le domaine. Des mesures qui, pour la plupart, sont loin d’égaler celles du club d’Athènes l’Olympiakos. Les dirigeants du club ont associé le nom du club avec l’engagement le domaine notamment par l’implication dans la crise des réfugiés.

Une politique ambitieuse qui permet à l’Olympiakos de se positionner en pionnier dans le monde du foot. Le site spécialisé EcoFoot annonce que le club organise une conférence sur le thème « Le football dans un monde globalisé » en partenariat avec l’Université Harvard. « Lors de cette conférence, les différents acteurs tenteront de faire prendre conscience aux grands clubs de football de leurs nouvelles responsabilités qu’elles doivent endosser en matière de RSE. Des clubs qui possèdent désormais une audience mondiale grâce aux importantes communautés construites sur les canaux numériques » écrit le site. « Les organisateurs comptent également profiter de cet événement pour appeler à la création d’une journée internationale du droit au sport. Une initiative qui contribuerait à placer la pratique sportive comme un droit fondamental. Enfin, différents sujets concernant la place du football dans le maintien de la paix dans le monde seront abordés. »

L’idée est ambitieuse mais pertinente. Les clubs de foot sont des marques connues dans le monde entier. Ils bénéficient de moyens financiers considérables mais surtout d’une influence extraordinaire sur l’opinion publique mondiale. « Les plus grands clubs de football sont désormais parmi les plus puissantes et influentes institutions de notre société. Il est vital qu’ils endossent et exercent leurs responsabilités auprès de leurs communautés en promouvant des actions concrètes et des initiatives qui ont le pouvoir de changer la vie de gens ordinaires » aexplique le président de l’Olympiakos, Evangelos Marinakis, cité par EcoFoot.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche