RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
28/08/2015

Environnement : les bienfaits du compostage partagé




Bordeaux Métropole, située dans le département de la Gironde, souhaite promouvoir le développement du compostage collectif sur le territoire métropolitain, dans le cadre de son Programme local de prévention des déchets.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Dans le cadre de l'élaboration de son Programme local de prévention des déchets, Bordeaux Métropole souhaite promouvoir le développement du compostage collectif sur son territoire métropolitain.
 
Dans un communiqué, Bordeaux métropole annonce vouloir développer largement la pratique du compostage collectif, qui « comprend toutes les opérations de compostage de proximité (immeuble, quartier, lotissement ou bourg). »

Le compostage partagé : de nombreux avantages environnementaux

Dans son communiqué, Bordeaux Métropole rappelle l’importance d’une telle pratique, présentant des avantages sociaux et citoyens mais également écologiques : le compostage « implique une répartition et une coordination des actions entre les habitants et les acteurs du territoire (collectivités, associations, copropriétés). Il permet, par ailleurs, de contribuer au lien social entre les habitants d'un immeuble ou quartier devenus lieux d'échanges et de convivialité. »
 
Le principe ?  « Trier ses déchets alimentaires (épluchures, marc de café, coquilles d'oeufs, sachets de thé...) pour les déposer dans un composteur situé en pied d'immeuble. » Une pratique facile et efficace, qui ne demande qu’un peu d’organisation au quotidien. Ensuite, ces déchets alimentaires seront complétés par les déchets secs, tels que le broyat ou encore les feuilles mortes. Puis, « Après 6 à 9 mois, les habitants pourront récolter et utiliser ce compost pour leurs jardinières ou plantes d'intérieur. »

Pour les personnes qui n’ont pas accès à un jardin, Bordeaux Métropole rappelle dans son communiqué que « le compostage partagé sur un espace vert de la co-propriété permet de s'approprier un savoir faire, de se donner l'occasion d'un partage gratifiant entre voisins, de produire son compost pour les plantes de son appartement ou les espaces verts de la co-propriété. »

Grâce à la mise en place d’une aire de compostage partagé, c'est près de 30 % du poids de la poubelle des ménages participant qui ne seront plus incinérés : « Ce compostage permettra un retour au sol de la matière organique via le processus de transformation des bio-déchets en compost. »
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche