RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/01/2017

Environnement : les 20 plus grands événements sportifs s'engagent




Les organisateurs des 20 plus grands évènements sportifs internationaux en France ont signé les « 15 engagements éco-responsables des évènements sportifs » à Paris, au Ministère des Sports.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.

Cette première mondiale basée sur des objectifs ambitieux et chiffrés confirme que la responsabilité environnementale est désormais au coeur du cahier des charges des organisateurs de grands événements sportifs internationaux en France, comme l'explique un communiqué de la World Wide Foundation (WWF). Le respect de l'environnement s'impose donc comme une condition d'organisation de ces grands événements sur notre territoire.

L'alimentation et les achats responsables, le recyclage des déchets, la maîtrise des consommations d'eau et d'énergie, la mobilité durable, la préservation de la biodiversité mais aussi l'accessibilité et la promotion de l'égalité Femme/Homme dans les postes à responsabilités constituent les axes prioritaires des engagements pris par les responsables de ces importants événements sportifs.

 


Paroles de sportifs

Thierry BRAILLARD, Secrétaire d'Etat aux Sports, a commenté « Le sport, par les valeurs qu'il porte, est un vecteur essentiel pour défendre la lutte contre le dérèglement climatique et agir concrètement. La réussite de ce challenge nécessite la mobilisation de toute la société civile, des collectivités locales, des entreprises. Je me félicite de cet accord qui constitue une première mondiale et qui démontre une nouvelle fois toute la détermination des acteurs du sport français dans tous les domaines que recouvre la responsabilité sociale et environnementale. »

De son côté, Pascal CANFIN, Directeur général du WWF France, a affirmé : « Il existe une vraie dynamique des acteurs du sport en France sur les enjeux environnementaux. Les engagements pris aujourd'hui par les organisateurs des 20 plus grands événements sportifs français en témoignent. C'est une belle avancée de voir qu'ils sont prêts à prendre leurs responsabilités pour limiter l'impact de ces événements sur l'environnement. Je me réjouis que le WWF devienne l'ONG de référence sur l'excellence environnementale des grands événements sportifs et, que collectivement, nous puissions concevoir des événements qui laisseraient un héritage positif. »

 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche