RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
25/09/2014

Environnement, Apple en donneur de leçons

Jean Camier



Si une entreprise a bien compris l’importance de la communication environnementale c’est bien Apple. A l’occasion de la Semaine sur le Climat, le président du groupe, Tim Cooks, en a même fait un peu trop en donnant des conseils à ses concurrents. Oubliant presque que le groupe n’était pas non plus irréprochable dans le domaine.


Les thèmes de la RSE et en particulier le respect de l’environnement ont pris une place telle dans la communication d’entreprises que la Semaine sur le Climat apparaît à certains comme un événement propice à la communication. C’est le cas du CEO d’Apple, Tim Cooks, qui a donné une conférence de presse lundi pour mettre en avant la politique environnementale du groupe.

D’humeur poétique, Monsieur Cooks a estimé que la marque de la pomme était « un des cailloux dans l’étang qui crée l’ondulation ». Il est indéniable que Apple a multiplié les initiatives en faveur de l’environnement avec notamment des centres de données aux énergies 100% renouvelables ou avec la présentation du projet Campus 2 qui doit être « un de bâtiments les plus "verts" de la planète. »

Irréprochable Apple ?

Après avoir été victime de dénonciations par Greenpeace, Apple a vite compris que le respect de l’environnement était un levier crucial de communication d’entreprise. De mauvais élève, le groupe a l’ambition de prendre la position de précurseur. Une récente campagne de publicités témoignaient déjà de cette stratégie : le respect de l’environnement comme avantage concurrentiel (notre article).

« Je pense que les entreprises doivent communiquer, aux consommateurs, sur ce qu'ils vendent, et elles doivent le faire sur l'intégralité de l'empreinte [de leurs produits], pas seulement sur la partie qui les mettent en valeur. Et je pense que si vous le faites, je suis un optimiste, les consommateurs sont intelligents et la vaste majorité du monde veut faire ce qui est bon, alors je pense que la transparence va modifier le comportement des consommateurs », a conseillé Tim Cooks.

Pourtant le groupe est loin d’être irréprochable. A plusieurs reprises, les associations et instances européennes ont critiqué la politique de l’entreprise en matière environnementale. À titre d’exemple, le constructeur est un des derniers à refuser de passer aux chargeurs universels. 

Pour aller plus loin : Deux autits RSE demandent à Apple de rappeler à l'ordre deux fournisseurs





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche