RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
05/12/2016

Entreprises : vers de plus en plus d'achats responsables ?




Fonction stratégique, les achats sont aujourd'hui déterminants en entreprise pour gérer des enjeux environnementaux, sociaux et économiques complexes.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Afin de les encourager à passer à l'acte, l'ADEME démontre par l'exemple les bénéfices d'une politique d'achats responsables en présentant les résultats d'une opération menée auprès de 19 services « achats » d'entreprises françaises.

Dans un communiqué de presse, l’ADEME explique qu’« intégrer des critères environnementaux et sociaux dans leurs décisions d'achat se révèle bénéfique, notamment économiquement, mais également dans la maîtrise des risques et pour favoriser l'innovation », ajoutant qu’agir « sur ses consommations de matières et d'énergie, appréhender l'ensemble des coûts sur le cycle de vie du produit, diminuer ses impacts environnementaux, éco-concevoir... les achats responsables participent à l'atteinte des objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Forte de ces résultats, l'ADEME lance une nouvelle opération avec un appel à projets pour aider les PME à se lancer. »

Acheter au prix le plus bas n'est pas toujours la solution la plus économique

L'étude menée par l'ADEME auprès de 19 entreprises volontaires (de la PME au grand groupe) dans tous les secteurs d'activité (agroalimentaire, transport et mobilité, santé et pharmacie, services, industrie...) a porté sur la mesure des impacts de leurs politiques d'achats responsables.

Les bénéfices mis en évidence sont multiples : « en moyenne, les entreprises participantes estiment que leur retour sur investissement en matière d'achats responsables intervient dans les 24 mois. Des bénéfices économiques, des gains de parts de marchés ainsi que des bénéfices environnementaux sont observés (- 48 % d'émissions de gaz à effet de serre grâce à une innovation packaging chez Lesieur par exemple). »

Les achats responsables peuvent en effet être un véritable levier pour créer de la valeur économique. Par exemple « la méthode ‘Total Cost of Ownership’ ou dite « du coût complet » a pour objectif d'estimer le coût d'un bien ou d'un service tout au long de son cycle de vie en prenant en compte le coût d'achat mais aussi les coûts de fonctionnement (l'entretien et la maintenance, la gestion des déchets, la fin de vie) et les externalités (les émissions de CO2 par exemple). Cette perspective élargie permet bien souvent de dévoiler des coûts cachés qui existent bel et bien pour l'entreprise mais ne sont pas pris en compte dans le prix d'achat. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche