RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
08/02/2016

En 2015, le renouvelable représente 18,7% de l’électricité française




D’après le communiqué de Réseau de transport d’électricité (RTE) en 2015, le renouvelable a représenté 18,7% de la consommation d’électricité. Les énergies solaires et éoliennes contribuent le plus à la croissance des énergies propres dans le parc de production français.


L’année 2015 a été un jalon de plus dans la progression du renouvelable français. D’après le communiqué de Réseau de transport d’électricité (RTE), durant cette année les énergies renouvelables (EnR) ont représenté 18,7% de la consommation électrique. « Après une année 2014 marquée par la reprise du raccordement des installations éoliennes et solaires, l'année 2015 confirme que ces deux filières contribuent le plus à la croissance des énergies renouvelables électriques. Cette dynamique est notamment liée aux mesures de simplification des procédures administratives encadrant leur développement et à la sécurisation du cadre tarifaire » décrypte le communiqué.

Les photovoltaïque et l’éolien en champions

Le solaire et l’éolien représente 37,8% des capacités de production de renouvelable en France métropolitaine, soit 16 500 MW. Au total, le parc renouvelable atteint 43 600 MW à la veille de l’année 2016 avec une croissance de 2 000 MW par rapport à 2014.
« Le parc éolien français s'élève à 10 312 MW, avec 999 MW supplémentaires raccordés aux réseaux en 2015, soit une progression de 10,7 % en un an. Avec une production de 21,1 TWh, en augmentation de 23 % par rapport à l'année précédente, l'énergie éolienne couvre, en 2015, 4,5 % de la consommation électrique française » précise RTE.

C’est mieux que le solaire photovoltaïque qui est de 6 191 MW. « Avec 895 nouveaux MW, le parc progresse de 17 %. Le solaire photovoltaïque produit 7,4 TWh, soit une hausse de 25 % par rapport à 2014. Cette production représente aujourd'hui 1,6 % de la consommation électrique française. »

Du côté des autres sources de production, les bioénergies sont en hausse de 8% par rapprt à 2014 pour atteindre une capacité de production de 1 703 MW. Alors que l’hydraulique reste stable à 25 421 MW.

« Pour répondre aux objectifs de la transition énergétique, de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d'évoluer pour permettre l'intégration de la production d'électricité renouvelable tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique » analyse RTE





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche