RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/05/2014

Dix conseils pour les entreprises publiant leur premier rapport RSE




Il y a quelques semaines, le Parlement Européen votait une nouvelle directive sur le reporting extra-financier, obligeant les entreprises européennes cotées en Bourse de plus de 500 employés de rendre des comptes sur des thématiques Développement Durable, comme l'environnement, les enjeux sociaux, la lutte contre la corruption ou les droits de l'homme. C'est un message extrêmement positif pour le monde du reporting et pour l'avancée de pratiques d'entreprises plus vertueuses et plus transparentes au sein de l'Europe. Cette régulation s'inspire et renforce notre propre réglementation nationale : en effet, les entreprises françaises de plus de 500 salariés étaient déjà soumises à des obligations similaires de par l'Article 225 de la loi Grenelle II.


© MK-Photo - Fotolia.com
© MK-Photo - Fotolia.com
Cependant, si les plus grandes entreprises de l'Hexagone ont pris de l'avance, d'autres sont toujours sceptiques à l'idée de publier un rapport non-financier, certaines pouvant même être inquiète de la charge de travail que cela représente ou être frileuses à l'idée de dévoiler pour la première fois des données sur lesquelles elles n'ont pas l'habitude de communiquer. Ce n'est évidemment pas la bonne attitude à adopter. Le reporting RSE peut créer énormément de valeur au sein d'une organisation, d'une meilleure réputation à de nouvelles opportunités de marché, en passant par une meilleure performance, une loyauté plus accrue des employés ou encore l'accès à certains capitaux.

Si vous êtes l'une de ces entreprises devant, ou souhaitant, publier un rapport Développement Durable pour la première fois, voici 10 conseils qui pourront vous aider à mettre le pied à l'étrier.

1/ Voyez le bon côté des choses

Vous êtes soumis à une obligation réglementaire et voulez vous débarrasser de cet exercice fastidieux le plus rapidement possible ? Repensez-y à deux fois et changez votre état d'esprit. Le processus de reporting RSE n'est pas aussi contraignant que vous pouvez le penser et peut même devenir une opportunité de vous améliorer en tant qu'entreprise, employeur ou membre de votre communauté. Ne voyez pas le verre à moitié vide mais à moitié plein : réalisez l'opportunité induite dans cette obligation.

2/ Commencez dès que vous le pouvez

Créer un rapport extra-financier n'est pas le genre d'exercice que l'on commence quelques semaines avant la publication. C'est un processus continu qui permettra d'améliorer la performance durable de votre organisation....et communiquer autour de vos réussites. Vous devez par exemple comprendre qui sont vos parties prenantes et les aspects pertinents à traiter dans votre rapport, au travers de sondages, études et analyses. Commencez dès demain si vous voulez vous impliquer sérieusement.

3/ Récoltez le plus de connaissances possible

Vous avez de la chance car le reporting Développement Durable et RSE est un sujet très documenté sur le net et vous trouverez des dizaines d'articles de médias et de blogueurs sur le sujet. Abonnez-vous aux meilleures newsletters et blogs, lisez régulièrement des articles et tribunes libres que vous trouverez sur Twitter avec les hashtags #RSE ou #DD, et participez à des conférences ou webinars pour augmenter vos connaissances. Voici par exemple la liste de 5 rapports essentiels publiés en 2013 sur le Reporting RSE   (en anglais).

4/ Impliquez votre PDG et vos employés

Vous devez absolument avoir le soutien de votre top management, mais vous ne devez pas non plus oublier vos employés. L'engagement de ces derniers est une préoccupation majeure de la RSE car vos collaborateurs sont l'un de vos groupes de parties prenantes les plus importants....et représentent vos meilleurs ambassadeurs. Ils peuvent vous renseigner de manière très pertinente sur vos enjeux et sont aussi une source d'idées et d'économies incroyable si vous savez comment les impliquer.

5/ Recrutez un Responsable RSE

Si vous avez de la chance, vous avez peut-être déjà dans vos rangs un Responsable QHSE ou Ressources Humaines qui a une passion pour le Développement Durable, et qui serait prêt à s'occuper de ce projet. Ce serait la meilleure option car cette personne connaîtrait déjà votre entreprise, ses processus internes, ses forces mais aussi ses faiblesses. Si vous n'avez pas un tel candidat dans vos effectifs, le meilleur moyen est de le recruter en externe auprès de votre réseau ou de Linkedin. Des cabinets spécialisés se sont même perfectionnés dans la recherche de ces perles rares, comme Birdéo  ou Orientation Durable. Souvenez-vous cependant que le candidat parfait n'existe pas, mais que les qualités nécessaires sont une passion pour le Développement Durable, une excellente organisation et une connaissance approfondie de votre industrie.

6/ Choisissez le bon cadre de reporting

Vous avez le choix entre plusieurs grands cadres de reporting qui vous guideront dans la réalisation de votre rapport : le GRI G4, le CDP, le Global Compact des Nations-Unies ou encore l'ISO 26 000. Pour connaître celui qui correspond le mieux à votre organisation, consultez leurs sites internet et instruisez-vous sur leurs méthodologies et les indicateurs qu'ils proposent. Identifiez s'ils fournissent des compléments sectoriels couvrant votre industrie, ou une traduction en français. Si vous ne savez toujours pas lequel choisir, optez pour le choix le plus sûr et le plus complet : le GRI G4.

7/ Calculez votre pertinence

La "pertinence" ou "matérialité" est le concept prôné par le GRI G4, mais vous pouvez le retrouver dans d'autres cadres de reporting, notamment le Reporting Intégré. Définir (ou calculer) votre pertinence est une méthodologie vous permettant de découvrir les sujets pertinents pour votre entreprise et vos parties prenantes, c'est à dire toutes les personnes et organisations positivement ou négativement impactées par vos activités. Connaître vos parties prenantes et les sujets qui les préoccupent, et qui peuvent impacter votre performance, est une étape majeure dans la définition des sujets à aborder dans votre rapport RSE.

8/ Utilisez les bons outils

La collection de vos données extra-financières peut vite devenir un cauchemar si vous utilisez de simples feuillets Excel, surtout si vous avez plusieurs filiales ou usines réparties à travers le monde. N'hésitez pas à consulter les sites internet d'analystes indépendants comme VerdantixGartner  ou Forrester  : ils pourront vous fournir une liste des meilleures solutions logicielles qui pourront grandement faciliter la collection de vos données.

9/ Passez au digital

Dans le monde d'aujourd'hui, publier votre rapport Développement Durable au format PDF n'est plus vraiment une option acceptable. Vous devez transformer votre obligation réglementaire en opportunité de communication : publiez votre rapport au format web pour augmenter votre audience, mieux mettre en valeur vos réussites et améliorer votre réputation. Fournissez à vos parties prenantes un support plus engageant et interactif qu'une simple liseuse PDF : donnez-leur la chance de partager leurs points de vue et opinions directement dans votre rapport et sur les réseaux sociaux. En d'autres mots : soyez transparent ! Cela vous fait peur ? Voici 25 citations qui vont vous convaincre de publier votre rapport en ligne.

10/ Mesurez votre ROI

N'hésitez pas à identifier des indicateurs clefs pour mesurer le retour sur investissement de votre reporting RSE. Avez-vous remarqué davantage de candidats aux offres d'emploi que vous proposez, car ils ont apprécié votre culture d'entreprise ? Avez-vous renforcé vos relations avec vos partenaires ou fournisseurs car ils se sont sentis plus impliqués dans vos prises de décisions ? Ou avez-vous amélioré votre image de marque car vous avez enfin répondu aux attentes de vos consommateurs sur des sujets sensibles ? Essayer d'évaluer la valeur générée par votre rapport est une tache très gratifiante après tout ce travail, ne la négligez pas !

Enfin, mon dernier conseil serait de profiter au maximum de ce que votre rapport a à offrir à votre entreprise. Le chemin vers une entreprise plus responsable est passionnant et vous avez la chance d'en faire partie !





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche